Semaine 17

Bonjour à toutes et tous,

Avant de retrouver ci-dessous la sélection hebdomadaire de dix nouveautés reçues ces derniers jours, je vous fais part de trois idées de lectures noires qui traitent peu ou prou des mêmes thématiques autour de l’emprise numérique sur nos vies.

« Trackés » de Christophe Nicolas paru aux toutes nouvelles éditions Argyll.
En France, dans un climat de tensions sociales, un célèbre journaliste et lanceur d’alerte est froidement exécuté dans son appartement parisien.
Sur les lieux du crime, alors que certains concluent déjà à un acte terroriste, la capitaine de police Florence Roche exige d’être chargée de l’enquête. Placardisée pour raisons politiques, elle est déterminée à découvrir la vérité, quitte à ce que celle-ci déplaise à sa hiérarchie.
La policière trouve une alliée naturelle en Julia, fille du journaliste, mêlée malgré elle à l’affaire lorsqu’une des sources de son père la contacte, et la pousse dans les rouages d’une machination qui pourrait ébranler jusqu’aux fondations de notre démocratie.

Ce thriller aborde la corruption politique, les abus de pouvoir, la manipulation des médias (ou le choix d’orientation de l’info) mais aussi la vidéosurveillance, la récolte et l’utilisation dont la revente de nos données par les GAFAM pour aboutir à une chose : le contrôle social.

Le second roman de Benjamin Fogel « le silence selon Manon » est sorti en avril aux éditions Rivages. Ayant raté la sortie de son premier, j’ai donc enchaîné sur « la transparence selon Irina » qui vient de paraître en poche. Si certains personnages ont des des liens dans ces deux histoires, ces deux polars peuvent se lire séparément et pas forcément dans l’ordre chronologique.
Irina « vit » en 2058, Internet n’existe plus et est remplacé par le « Réseau » où toutes nos données, même les plus personnelles sont connues de toutes et tous, grâce à une puce électronique implantée sous la peau. Le Réseau cherche à réguler la paix sociale en fichant et notant chacun.e. Pour préserver une forme d’intimité, un certain nombre de gens choisissent d’évoluer sous pseudo dans la vie réelle, quand d’autres considérés comme cyberterroristes combattent cette transparence absolue. L’individualisme est devenu la norme et la surveillance technologique totale.
Manon, elle, vit demain, en 2025. Le harcèlement en ligne a pris de telles proportions que la police y consacre de plus en plus de moyens. Les masculinistes se réunissent sur des forums numériques où ils déversent leur haine des femmes. Cette haine « virtuelle » va se déverser dans la vie réelle.
Avec nuances, Benjamin Fogel nous invite à réfléchir sur notre servitude numérique, sur nos libertés individuelles sans cesse rognées par les « progrès » technologiques de surveillance, sur nos responsabilités dans ces pertes de libertés, sur l’utilisation non régulée et non contrôlée des moyens technologiques, sur nos croyances concernant les bienfaits (réels ou supposés) apportés par ces outils et sur notre réelle volonté de vivre en accord avec nos principes.
J’ai cru lire quelque part que ces deux romans s’inscrivaient dans une trilogie, j’ai hâte de lire le troisième roman de Benjamin Fogel.

Si comme moi, vous lisez ces trois romans quasiment coup sur coup, il est probable que vous n’ayez qu’une envie : quitter la réalité virtuelle des réseaux sociaux et profiter de la vie réelle autour d’une table, ou en contemplant l’océan ou nos Pyrénées.
Ça tombe bien, dès demain, vous pourrez sortir sans surveiller votre application numérique qui vous indique si vous êtes à plus ou moins 10 kilomètres de votre domicile 😉

Bon dimanche et belle semaine

Cédric

PS : « quand c’est férié, c’est fermé », la librairie sera donc fermée le samedi 8 et le jeudi 13 mai.

Cet article a été publié dans sélection hebdomadaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Semaine 17

  1. SYLVIE LESCARRET-GUILBERT dit :

    Bonjour Cedric. Si cela vous intéresse une petite critique de L’Unique Maria Casares d Anne Plantagenêt  » une très touchante biographie d une artiste passionnée, d ‘une amoureuse acharnée.  » Bonne journée Sylvie

    Télécharger Outlook pour Android

    ________________________________

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s