Semaine 28

Bonjour à toutes et tous,

une courte lettre d’info pour vous rappeler :

– mercredi 21 juillet, L’Escapade sera ouverte jusqu’à 22h30 en raison de la seconde édition de l’ouverture nocturne « Art Culture & Cie » aux côtés des artistes et galeries listé.e.s sur l’affiche ci-dessous.
A cette occasion, Aubérie présentera à la librairie ses créations en papier (carnets, blocs, cartes, agendas) @atelierpico
– il vous reste une semaine pour venir chercher vos livres ou passer vos commandes pour le mois d’août : la librairie sera fermée pour congés du lundi 26 juillet au mercredi 4 août, réouverture le jeudi 5 août.

Merci à l’équipe organisatrice de la biennale du textile contemporain Influence pour la bonne ambiance qui régnait samedi 17 sur le parvis de la Médiathèque des Gaves : des rencontres, des retrouvailles sympas et un futur gilet de travail en cours de confection par le tailleur Christian Michel rencontré ce samedi (un peu de couleurs pour le libraire 😉 )

En attendant la prochaine lettre d’infos à mon retour de vacances, quelques photos de la rando du 18 juillet en Vallée d’Ossau : Caillou de Soques, Lac d’Arrious, Passage d’Orteig, refuge d’Arrémoulit, passer à proximité du lac d’Artouste, le col d’Arrious et redescendre tranquillement le vallon d’Arrious (pour les fans de dénivelés, kilomètres et topo, ici celui de Mariano)

Je vous souhaite de passer un bel été, à bientôt.

Cédric

la bande son de cette semaine : en souvenir de mes deux années passées en Guadeloupe dans une autre vie et en pensées avec Jacob Desvarieux qui passe un très sale moment à cause du Covid

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 27

Bonjour,

en attendant la rentrée littéraire après le 15 août, très peu de nouveautés paraissent en juillet.
Pour compenser, vous avez droit à quelques photos de ma sortie au-dessus du Lac d’Er en Vallée d’Ossau aujourd’hui … heureusement que la beauté du paysage en haut compense la montée loin d’être facile 😉

Nouvelle tradition estivale : je vous propose comme bande son de ce dimanche soir « Ain’t No Mountain High Enough » par Marvin Gaye & Tammi Terrell, réentendue à l’occasion de l’émission « une journée particulière » consacrée au metteur en scène et comédien David Geselson qui a notamment mis en scène « Lettres à D. » de André Gorz.
Gorz qui a été un penseur inspirant pour Corinne Morel-Darleux dont je vous partage la dernière chronique parue dans la revue Imagine, en vente à la librairie.

On se retrouve au 16 rue de la Cathédrale ce mardi 13, jeudi 15 et vendredi 16 juillet.
La librairie sera fermée le mardi 14 juillet (comme chaque jour férié) et le samedi 17 puisque je tiendrai une table à l’occasion de la biennale du textile contemporaine Influence.

En vous souhaitant une belle semaine


Cédric

P.S. :
Mercredi 21 juillet, les galeries d’art et certains commerces de la rue et la place de Cathédrale vous accueillent en « nocturne » jusqu’à 22h00 …. nous sommes « à la bourre » sur la communication : faites passer l’information, merci.
La librairie sera fermée pour congés du lundi 26 juillet au mercredi 4 août, réouverture le jeudi 5 août.



Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 26

Bonjour à toutes et à tous,

avec la sélection d’ouvrages reçus ces derniers jours, vous verrez également quelques photos de la librairie éphémère délocalisée hier de l’autre côté du Gave d’Aspe à l’occasion de « Habiter Bitête » organisé par Tram-e.
Merci à Natacha Sansoz et toute son équipe pour l’invitation et pour cette belle structure sous laquelle vous avez été nombreuses et nombreux à flâner et feuilleter. Cela faisait extrêmement plaisir de retrouver tous vos sourires non masqués.

La prochaine sortie de L’Escapade sera le samedi 17 juillet dans le hall de la Médiathèque à l’occasion de la biennale du textile contemporain Influence. En conséquence, la librairie sera fermée ce 17 juillet.

Et, elle sera également fermée pour les congés d’été du lundi 26 juillet au mercredi 4 août (réouverture le jeudi 5).

Une nouvelle tradition estivale instaurée lors de la dernière lettre d’infos : vous retrouverez après les photos, un concert du groupe de « blues créole » Delgrès qui pourrait fort bien trouver toute sa place dans la programmation du festival « des rives et des notes ».
A propos de « Jazz à Oloron », un petit clin d’œil à Laurent Ferrière qui m’apprenait le dimanche 3 juillet 2016 lors de la dernière journée de « notre » festival que « La Petite Librairie » était à vendre … 5 ans déjà !

Belle semaine, bonnes vacances et bienvenue à celles et ceux qui vont découvrir nos Pyrénées béarnaises.

Cédric

Publié dans sélection hebdomadaire | 1 commentaire

Semaine 24

Bonjour à toutes et tous,

ci-dessous la sélection hebdomadaire de dix ouvrages reçus ces derniers jours et un clin d’œil à nos ami.e.s bénévoles de « Jazz à Oloron » qui voient leur/notre festival « Des rives et des notes« annulé pour la seconde année, mais qui vaille que vaille, réussissent à nous proposer une belle soirée de concerts le dimanche 4 juillet au fronton municipal avec Charley Rose Trio et Roberto Fonseca : réservez vos places au plus vite !

La librairie sera présente sur deux événements oloronais à venir :

« Habiter Bitête » le samedi 3 juillet à partir de 14h00 sur le plateau de Bitête.
Toute l’équipe de l’association Tram-e et de « Cayolar » 2019/2020/2021 (résidence de recherche en estive) se réunit et vous invite le samedi 3 juillet à venir explorer ensemble, ce que pourrait être « Habiter Bitête« . En résonance avec le « campement artistique » itinérant qu’est le projet « Cayolar », vous pourrez prendre le temps de découvrir de nombreuses propositions artistiques de 14h00 jusqu’à la nuit !
Performances, installations, tables-rondes radiophoniques, marches exploratoires, repas gastronomique et sauvage, bal, ciné-concert, valorisation d’ateliers menés auprès des habitants (centre de loisirs, crèche, espace de vie sociale).
Natacha, Lucie, Chloé et toute leur joyeuse équipe, à défaut de monde d’après, nous promettent presque un goût de monde d’avant
« on sera allongé dans l’herbe verte avec une vue imprenable sur les montagnes, à l’ombre d’un arbre, en famille et avec les copains, entrain de siroter une boisson fraiche artisanale à base de sirop de sureau, qui aura été préparée par les habitants du quartier lors d’une marche exploratoire avec une herboriste, et c’est sous l’odeur alléchante des saucisses d’agneau qui frémissent sur le barbecue, que tu tenteras de te concentrer sur l’écoute d’un des nombreux intervenants des tables rondes radiophoniques entrecoupés des bruits des mâchoires des ânes et des brebis…. et quand tu en auras marre tu pourras aller jouer au Scrabble en galet réalisé par un fameux typographe avec Mémé, ou peler des légumes avec Jérome le cuisinier de Bedous, ou regarder les Bon Pour 1 Tour peindre une fresque sur un playground immense, puis tu n’oublieras pas en passant d’alimenter le feu avec une bûche de 2m en allant voir la performance sur la laine de Laurita Siles pour qu’il nous réchauffe à la tombée de la nuit à moins que tu ne comptes sur le set ensoleillé du DJ pour nous réchauffer !« 
L’Escapade tiendra une table avec de nombreux ouvrages pour tout âge sur les différentes thématiques abordées dans la journée. Joie également de retrouver Julien Milanesi qui viendra animer une table ronde sur le concept des circuits courts dans le milieu culturel.

« Influence – biennale du textile contemporain » le samedi 17 juillet, à la Villa Bedat et à la Médiathèque des Gaves.
La seconde édition de cette biennale accueillera de nombreuses créatrices et de nombreux artistes et s’intéressera notamment à une matière emblématique de notre territoire : la laine.
En conséquence, la librairie sera fermée les samedis 3 et 17 juillet.

Enfin, un grand merci à Joseph Béhé pour sa venue vendredi soir pour sa nouvelle BD « et l’homme créa les dieux » chez Futuropolis ; petite chambrée mais de qualité dans l’auditorium de la Villa Bedat.
Merci à Livres sans Frontières pour l’organisation, à Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine et la CCHB pour le soutien, et à Sylvain pour la photo 😉

Belle semaine – Cédric

A propos de jazz, vous trouverez après les photos, la bande-son qui a accompagné la rédaction de ce billet hebdomadaire.

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 23

Bonjour,

courte lettre d’info en ce dimanche estival pour vous rappeler la rencontre avec Joseph Béhé vendredi 18 juin pour une rencontre-discussion sur sa bande dessinée « et L’homme créa les dieux » paru chez Futuropolis et adaptée de l’essai éponyme de Pascal Boyer.
Cette soirée est organisée en collaboration avec Livres sans Frontières, avec le soutien de notre association « Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine » et de la Communauté de Communes du Haut-Béarn.

Si vous voulez préparer la rencontre qui s’annonce intense, vous trouverez ci-dessous quelques liens vers des entretiens avec Joseph ou les dernières critiques de sa BD

Radio France Internationale / France Culture / France Inter / Rue 89 / le site Planète BD / le blog BD Bubble / le média québecois Pieuvre /

Nous vous attendons nombreuses et nombreux vendredi à 18h30 à l’auditorium de la Villa Bedat.
N’hésitez pas à laisser un message sur librairie.escapade@gmail.com ou au 05 59 39 40 30 pour confirmer votre venue.

Bonne semaine

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 22

Bonjour,

samedi dernier a eu lieu la première rencontre depuis des lustres : c’était « chouette » de revoir une assemblée venue échanger avec un éditeur et des auteurs, malgré nos masques et les fauteuils condamnés entre vous.
Merci à Jean-Luc Kérébel de nous avoir parlé de ses éditions Cairn, de son équipe, du travail de l’ombre et au long cours d’une maison d’éditions, des relations avec les autrices et auteurs ; merci à Jean-François Soulet, Philippe Lescarret et Michel Brome-Tonne de nous avoir parlé du travail d’écriture et des échanges réguliers avec leur éditeur pour arriver au meilleur livre possible.
Merci à Livres sans Frontières pour l’organisation et à Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine et la Communauté de Communes pour le soutien.

Certes, la jauge de la villa Bedat était limitée, mais elle aura doublé d’ici le 18 juin pour la venue de Joseph Béhé, auteur de bandes dessinées, qui vient d’adapter chez Futuropolis l’essai de Pascal Boyer « Et l’homme créa les dieux ». C’est un succès en France puisqu’une réimpression est en cours et déjà, les premières recensions de nos cousins d’outre-Atlantique arrivent.
Rendez-vous le vendredi 18 juin à 18h30 à l’auditorium de la Villa Bedat. Le couvre-feu se fera à 23h00, nous aurons donc plus de temps pour échanger, discuter et se faire dédicacer sa BD par Joseph.
N’oubliez pas de vous inscrire au 05 59 39 40 30 ou sur librairie.escapade@gmail.com

D’ici là, je vous souhaite de passer une bonne semaine et de belles lectures, en terrasses ou ailleurs.

Cédric

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 21

Enfin !
Samedi 5 juin aura lieu la première rencontre de l’année : certes, pas à la librairie pour cause de jauge trop limitée, mais la première rencontre quand même avec un éditeur et des auteurs.
N’oubliez pas de vous inscrire pour cette rencontre avec les éditions Cairn à l’auditorium de la Villa Bedat (toutes les infos ici).
En conséquence, ce samedi 5 juin, la librairie fermera vers 17h00.
Le rendez-vous suivant sera le vendredi 18 juin avec Joseph Béhé pour sa BD « Et l’homme créa les dieux » paru chez Futuropolis.

Pour les jeunes de 18 ans, vous pouvez utiliser votre Pass Culture à l’Escapade.
Si vous ne trouvez pas votre livre dans le stock, n’hésitez pas à commander pour ensuite payer avec votre application.

Deux idées lecture :
« la rivière » de Peter Haller chez Actes Sud.
Un belle histoire d’amitié, un roman noir, un roman d’aventure ou de nature writing, à vous de voir ce que vous en retiendrez. Un bon moment de lecture en tout cas.
Présentation de l’éditeur ici
« de la laïcité en France » de l’historien Patrick Weil chez Grasset.
Avec ce retour bienvenu sur l’histoire de la laïcité en France et de la loi de 1905, Patrick Weil nous rappelle que si cette loi était mieux connue, nous éviterions bien des agitations politico-médiatiques.
Un livre indispensable et compréhensible pour revenir à la philosophie de la loi et rappeler que chacune et chacun doit se sentir libre de croire ou de ne pas croire en une religion.

Je vous souhaite un beau mois de juin en espérant vous retrouver nombreuses et nombreux les 5 et 18 juin prochain.

Cédric

Publié dans AGENDA, sélection hebdomadaire | 1 commentaire

Semaine 20 : en davant !

Bonjour à toutes et tous,

Les rencontres vont pouvoir recommencer dans des conditions inhabituelles.

Faute de pouvoir accueillir plus de 10 personnes dans la librairie et faute de salon du livre cette année, l’association Livres sans Frontières et L’Escapade s’associent pour deux soirées à venir à l’auditorium de la Villa Bedat.

Samedi 5 juin à 18h00, vous pourrez venir à la rencontre des éditions Cairn, en présence du directeur et fondateur Jean-Luc Kérébel.
Nous échangerons avec Jean-Luc sur le travail d’une maison d’éditions indépendante basée au pied des Pyrénées (agglomération paloise), son histoire et ses perspectives. Il évoquera également la toute nouvelle association régionale des éditeurs indépendants de Nouvelle-Aquitaine (AENA).
Jean-Luc sera accompagné par deux ou trois auteurs Cairn qui pourront également vous dédicacer leurs ouvrages :
– les auteurs de romans policiers Michel Brome-Tonne et Philippe Lescarret (Philippe est un habitué d’Oloron : à chaque fois, il réussit à classer ses romans – 4 à ce jour – dans les meilleures ventes annuelles de l’Escapade).
– l’historien Jean-François Soulet
Cette soirée s’inscrit également dans le cadre de l’opération « Pépites en stock » organisée par l’association régionale Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine.

Vendredi 18 juin à 18h30 : rencontre-dédicace avec Joseph Béhé pour sa BD « et l’homme créa les dieux » qui vient de paraitre chez Futuropolis, adaptation de l’essai éponyme de Pascal Boyer paru en 2001 chez Robert Laffont.
Joseph a réussi l’exploit de mettre en cases, en bulles et en dessins cet essai d’anthropologie qui tente de répondre à des questions existentielles telles que « pourquoi les hommes croient en Dieu, ou pas ? », « d’où viennent les religions ? » …
en savoir +

rencontre organisée avec le soutien de Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine.

Pour ces deux soirées, organisées dans le respect des règles sanitaires en vigueur et grâce au soutien de la Communauté de Communes du Haut-Béarn, il est nécessaire de réserver votre place sur librairie.escapade@gmail.com ou au 05 59 39 40 30 (aux jours et horaires d’ouverture de la librairie).

En attendant de nous retrouver pour ces deux rencontres ou à la librairie, vous trouverez ci-dessous la sélection hebdomadaire.

Belle semaine

Cédric

Publié dans AGENDA, dédicaces, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 19

Bonjour à toutes et tous,

dans la sélection hebdomadaire de dix ouvrages reçus ces derniers jours, j’attire votre attention sur le nouveau recueil de Cole Swensen « Poèmes à pied » paru chez Corti ; Cole était venue à L’Escapade en septembre 2018 à l’occasion de « Poésie dans les chais ».

Ces derniers jours, la météo n’étant pas très propice à des travaux et/ou longues périodes contemplatives dans nos jardins potagers respectifs, je vous propose la découverte de la BD « Le potager Rocambole, la vie d’un jardin biologique » de Laurent Houssin et Luc Bienvenu, chez Futuropolis.
Présentation de l’éditeur :
Apprendre les secrets du jardinage biologique sans tomber dans les dogmes habituels, telle est la démarche de l’ancien maraîcher bio Luc Bienvenu, professeur à L’École Du Breuil (école d’horticulture de la ville de Paris) et coordinateur des jardins Rocambole près de Rennes. Il partage son savoir-faire avec le dessinateur Laurent Houssin, tombé sous le charme de ce jardin pas comme les autres, et qui lui a proposé de le suivre, le temps d’une année, pour en faire une bande dessinée drôle, pratique, théorique, philosophique, autour du jardin.
La suite ici : https://www.futuropolis.fr/9782754828758/le-potager-rocambole.html

Avec cet ouvrage pédagogique, mais jamais ennuyeux, vous vous interrogerez certainement sur vos pratiques et vos méthodes. Tous les thèmes sont abordés: vie du sol et vies dans le sol, rotations, assolements, techniques culturales, conservations … loin des théories douteuses que l’on rencontre parfois au rayon jardinage.

Cette semaine, notre cinéma le Luxor et nos cafetiers-restaurateurs peuvent nous accueillir à nouveau … enfin !

Bonne semaine, le soleil va revenir

Cédric

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Semaine 18 : le temps de vivre

Bonjour à toutes et tous,

une courte lettre hebdo cette semaine pour vous rappeler que la librairie sera fermée ce jeudi férié 13 mai * et pour vous inviter à lire un roman qui m’a emballé : « paresse pour tous » d’Hadrien Klent qui vient de paraître aux éditions Le Tripode.

Dans ce roman érudit et joyeux, Klent imagine la campagne pour l’élection présidentielle française de 2022 à travers le programme du candidat Émilien Long ; programme qui va s’articuler autour d’une idée oubliée ces dernières années : la réduction drastique du temps de travail.
Redonner du temps aux gens pour vivre et alléger ainsi bien des maux de notre société mortifère.
Hadrien Klent et Émilien Long réussissent le temps d’un roman à réenchanter la Politique, à nous donner envie de croire à un autre imaginaire politique, à un horizon qui redonne du sens à nos vies, sur le plan individuel et sur le plan collectif.
C’est intelligent et malin, ça interroge nos choix de vie, et ça donne envie que pour 2022, une candidate ou un candidat reprenne le programme d’Émilien Long : nul doute qu’elle ou qu’il rassemblerait un nombre significatif de suffrages.
Serait-ce suffisant pour gagner l’élection ? Il faut lire « Paresse pour tous » pour le savoir. Je vous le conseille vivement … et sourire en lisant, ça n’est pas si fréquent.

Présentation de l’éditeur :
Et si on ne travaillait plus que trois heures par jour??
Telle est la proposition iconoclaste d’Émilien Long, prix Nobel d’économie français, dans son essai « Le Droit à la paresse au XXIème siècle ». Très vite le débat public s’enflamme autour de cette idée, portée par la renommée de l’auteur et la rigueur de ses analyses. Et si un autre monde était possible ? Débordé par le succès de son livre, poussé par ses amis, Émilien Long se jette à l’eau : il sera le candidat de la paresse à l’élection présidentielle. Entouré d’une équipe improbable, il va mener une campagne ne ressemblant à aucune autre. Avec un but simple : faire changer la société, sortir d’un productivisme morbide pour redécouvrir le bonheur de vivre.


« En 2008, on devait surmonter la crise des subprimes. Aujourd’hui, celle du coronavirus. ­Demain, ce sera quoi ? Le réchauffement climatique ? La conquête de Mars ?
À chaque fois, le libéralisme triomphant propose qu’on souffre encore plus ! Qu’on se sacrifie pour sauver un système qui est pourtant absurde. Qu’on nourrisse un monstre incontrôlable et incontrôlé. Moi je propose le contraire. Qu’on inverse la place du travail et du temps libre. Qu’on interroge notre place dans la marche du monde. Je suis la voix de ceux qui veulent que la vie ne se résume pas au travail, à la croissance, à la consommation » Émilien Long

Extraits :
« une société qui refuse le productivisme, qui refuse la destruction de la nature, qui refuse la fuite en avant. Une société où les gens peuvent respirer, dans tous les sens du terme : respirer un meilleur air, un air moins chaud, moins pollué, et respirer parce qu’ils ont du temps en dehors du travail, pour vivre.« 

« C’est le monde dans lequel on vit qui est incongru. C’est cette course à la réussite, à la richesse, à l’objet électronique avec trois yeux photographiques, à la puce qui sait tout de vos déplacements, au vain narcissisme des réseaux sociaux qui laissent chacun sur sa faim, car à dialoguer dans le vide on ne peut se nourrir. Le projet d’Émilien Long, c’est d’arrêter tout. Vous connaissez L’An 01 ? « On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste » . Il faut s’arrêter. Arrêtez-vous ! Écoutez ! « 

Belle semaine à toutes et tous

Cédric

* la librairie sera donc ouverte mardi, mercredi et vendredi, samedi

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire