Semaine 30 : l’été 2022

Bonjour à toutes et à tous,

depuis la dernière lettre d’infos du 3 juillet, vous avez pu remarquer que la librairie a été fermée quelques jours début juillet (le Covid a fini par avoir le libraire !) puis pour une semaine de congés.
L’Escapade est encore ouverte demain, mercredi et jeudi, puis fermera le jeudi 4 août à 19h00 pour une nouvelle période de vacances : réouverture le 16 août à 9h30.
Mais ensuite, le libraire sera en pleine forme pour la rentrée littéraire, la rentrée scolaire et le déménagement !
Pour celles et ceux qui ne seraient pas encore au courant, la librairie déménage de quelques mètres pour rejoindre le 6 place de la Cathédrale courant octobre et fêter ainsi son sixième anniversaire dans un local rénové et un peu plus grand que l’actuel.
Si vous souhaitez participer à la « chaîne humaine » qui va transporter les cartons de livres d’un local à l’autre courant octobre, faites-moi signe.

En attendant, quelques rendez-vous à noter d’ores et déjà dans votre agenda :
– le 31 août, la reprise des présentations de livres sur Radio Oloron un mercredi sur deux à 9h15.
– du 15 au 17 septembre , la 20ème édition du festival de poésie contemporaine et musiques improvisées « Poésie dans les chais » se déroulera à Gélos, Nay, Lasseube et fera escale à L’Escapade le samedi 17 à 11h00 pour des lectures-rencontres autour de la revue littéraire suisse francophone L’Epître (Fribourg) et de l’œuvre de Florence Pazzotu (Marseille)
– le vendredi 30 septembre à 18h00 à la Médiathèque des Gaves, rencontre exceptionnelle avec Chris Offut, écrivain américain édité en France par Gallmeister, dans le cadre du salon « Un aller-retour dans le noir »
– le vendredi 2 décembre, à la nouvelle adresse, une rencontre avec Jean-Baptiste Maudet pour son magnifique troisième roman « Tropicale tristesse » à paraitre aux éditions le Passage le 25 août prochain.
Et d’autres rendez-vous en cours de programmation (notamment avec Thierry Niogret, Sèrgi Javaloyès, …)

En attendant la reprise des lettres hebdomadaires sous leur format habituelle, voici quelques photos des dernières randonnées estivales (à chacune d’elle, je pense au merveilleux récit de Pascal Dessaint « Vers la beauté, toujours ! »).

Bon été

Cédric


Publié dans sélection hebdomadaire | 3 commentaires

Semaine 26

Bonjour,

certainement la dernière lettre avant les vacances, que je vous souhaite reposantes, festives et pleines de découvertes.
En suivant ce lien, vous trouverez les jours de fermeture en juillet ; ceux du mois d’août vous seront communiqués ultérieurement.

Merci à Benoît Larradet pour sa venue fin juin : c’était peut-être la dernière rencontre au 16 rue de la Cathédrale (hormis le 17 septembre avec Poésie dans les chais) : les rencontres de l’automne se dérouleront dans le nouveau local … patience.

La librairie sera hors les murs le samedi 16 juillet pour prendre l’air en Vallée d’Aspe, à l’occasion de la journée « livre en musique » où je tiendrai une table avec des livres sur la musique, des romans, des ouvrages pour la jeunesse, des biographies, des BD …. (programme complet ici)

Bonne semaine et bon été

Cédric

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 24

Bonjour à toutes et tous,

après la sélection hebdomadaire, deux photos de notre sortie du jour dans les Pyrénées (je sais que ça manquait à certain.e.s d’entre vous 😉 ) : première sortie pas très originale, puisque nous avons fait le pèlerinage béarnais avant que les sentiers ne soient trop fournis. Et la ventòla au col d’Ayous a fait un bien fou après ces quelques jours de surchauffe.

Je vous rappelle que samedi prochain (25 juin) à 10h30, Benoît Larradet viendra nous parler de son roman « Jamei aiga non cor capsús ».

En prévision de ma prochaine chronique sur Radio Oloron et afin de faire un clin d’œil aux copains du Festival de Jazz « des rives et des notes » qui va débuter cette semaine, j’ai lu et beaucoup, beaucoup, aimé « Baudelaire Jazz – Méditations poétiques et musicales avec Raphaël Imbert » de Patrick Chamoiseau qui vient de paraître aux éditions du Seuil.
Invité en 2021, par le musée d’Orsay, à rendre un hommage à Baudelaire (bi-centenaire de sa naissance) pour une création unique, Patrick Chamoiseau s’est entouré du grand musicien de jazz Raphaël Imbert et d’artistes provenant de divers horizons. Cette méditation poétique et musicale, véritable chaos-opéra, ramène le poète de la modernité occidentale dans l’univers des plantations esclavagistes, de la polyrythmie africaine et de l’improvisation… un enfer d’où ont surgi (malgré tout) des danses, des chants, des tambours, le règne du Conteur créole, maître-de-la-Parole, et l’énigme indéchiffrable du jazz.
Ce livre est directement issu de cette création (voir une vidéo après les photos).
En s’adressant à Charles Baudelaire qui a vécu quelques semaines sur l’île de la Réunion, Patrick Chamoiseau nous invite à réfléchir sur l’histoire de l’esclavage, sur celle des plantations où naquit une musique qui semblait avoir été présagée par l’auteur des “Paradis artificiels” et des “Fleurs du mal”.
Entre récit et poésie, Chamoiseau nous subjugue par sa prose. Si cet ouvrage peut se lire d’une traite, chaque « méditation » peut se déguster lentement , comme un rhum vieux … antillais, évidemment, mais avec modération.
En achetant ce livre, vous trouverez la démarche pour écouter l’album de Raphaël Imbert tiré de cette performance au Musée d’Orsay.

Ici, la dernière chronique sur Radio Oloron

Bonne semaine

Cédric

P.S. : vous pouvez d’ores et déjà noter que la librairie sera fermée pour congés du 19 au 25 juillet (une autre semaine de fermeture est à prévoir début août)

Publié dans AGENDA, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 23 : L’Escapade de Benoît Larradet

Bonjour

une lettre rapide pour vous présenter en photos quelques nouveautés, remercier Lydie Martin pour sa présence samedi 4 juin à la librairie et vous permettre d’écouter la chronique du 1er juin sur Radio Oloron (prochain rendez-vous le 15 juin)

Dissabte, lo 25 de junh, que parlaram gascon a la libreria dab Benoît Larradet !
Benoit viendra présenter son premier roman « Jamei aiga non cor capsús » paru aux éditions Reclams le samedi 25 juin à 10h30. Cette présentation sera bilingue avec une lecture de quelques extraits pour tenter d’en faciliter l’accès aux personnes ayant une connaissance sommaire de la langue.

Présentation de l’éditeur : Trois histoires se croisent dans ce livre qui ressemble à un conte. Celle d’un tronc d’arbre des Pyrénées, devenu mât d’un bateau négrier qui, lors d’une tempête aux approches de l’Argentine, se casse et s’échoue. Là, au bord du rio de la Plata, il va discuter avec un Indien, Talcaolpen, dernier descendant de sa tribu. Et les deux protagonistes vont se raconter leurs époques passées, leurs beautés et leurs douleurs. Plus tard, le Béarnais José Lostalet, devenu gaucho dans la pampa, vient sur les lieux mais ne saura jamais comment ce tronc est arrivé à cet endroit.

Jeune retraité de l’enseignement en Calandreta, Benoît Larradet est connu accordéoniste (diato) dans le groupe Brigada Menestrèrs. Il est aussi secrétaire de l’association Béarn Argentina, et a, par sa famille et son intérêt personnel, une grande connaissance de l’Argentine.

Rendetz-ve lo 25 de junh a la libreria tad aquèra prosejada.

Adishatz

Publié dans AGENDA, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 21

Bonjour à toutes et tous,

avec le sélection hebdomadaire de quelques nouveautés, quelques infos sur la vie de la librairie.

Comme vous l’avez lu dans La République des Pyrénées cette semaine, il vous reste cinq mois pour profiter de la librairie dans son local quasi historique.
Au plus tard le 1er novembre 2022, L’Escapade aura traversé le carrefour pour être plus à l’aise au 6 de la Place de la Cathédrale (actuellement occupée par la galerie « Terre et Sienne » qui va déménager durant l’été).

Un grand merci à Jean-Jacques Camarra pour la matinée très agréable passée ensemble ce samedi 27 mai pour son dernier livre « au pays de l’ours » ; et merci à vous qui êtes venus nombreuses et nombreux pour parler du « Mossur » évidemment, mais aussi de la Vallée d’Aspe, d’environnement et du futur.

Samedi 4 , c’est au tour de Ailaime (alias Lydie Martin) de venir dédicacer son dernier recueil de nouvelles « Librement inspirée » qui vient de paraître aux éditions du Net.
Textes largement inspirés à Ailaime par des rencontres avec des Oloronais.es.
ATTENTION : les dédicaces auront lieu en deux temps
-> de 9h30 à 11h30
-> de 16h30 à 18h30

En effet, la librairie fermera de 11h30 à 15h30 pour une bonne cause : le libraire va courir !!
Courir pour la langue, corrér tà la lenga.
L’Escapade a acheté le kilomètre 404 de la Passem qui passe dans mon village, Lasseube, vers 13h15 cette année.
LA PASSEM ! est une course qui se tient tous les deux ans à travers le territoire de Gascogne (Béarn, Bigorre, Landes, Bas-Adour) et qui a pour but de recueillir des fonds qui sont ensuite reversés à des projets œuvrant pour la transmission et la valorisation de la Lenga nosta.
Durant la course, un témoin est transmis de main en main à chaque kilomètre. Il contient un message tenu secret jusqu’à l’arrivée. (plus d’infos ici).

Il est également possible que la librairie soir fermée le samedi 11 juin : l’équipe de mon dernier fils est en finale du championnat départemental de handball (les moins de 15 ans du Lasseube Handball ont battu l’équipe d’Oloron en demi-finales, désolé). J’attends confirmation de la date et du créneau horaire et je vous confirmerai cette fermeture exceptionnelle.

Bonne semaine

Cédric




Publié dans AGENDA, dédicaces, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 20 : L’escapade de Jean-Jacques Camarra

Bonjour à toutes et tous,

Ça y est ! Le Festival du livre d’Oloron-Sainte-Marie est revenu, après deux ans d’abstinence ; et ce fut une réussite !
Bravo aux bénévoles de l’association organisatrice « Livres sans Frontières » pour leur investissement sans faille, et pour avoir su garder l’envie malgré ses deux années sans.
(un message de service au passage : si vous souhaitez rejoindre l’association pour organiser le prochain festival et les autres événements tout au long de l’année, vous êtes toutes et tous les bienvenus).
Ludovic Bouquin, Patrick Fort, Anna Gibson, Christiane Laborde, Chloé et Stéphane Laurier, Gaëlle Perret, Gilles Vincent : merci pour vos présences chaleureuses, votre enthousiasme et ces bons moments.
Et, évidemment, merci au public du Haut-Béarn qui était bien présent, malgré la chaleur étouffante de ces deux jours (nous avons pu apprécié la présence des arbres -ici des platanes- en centre-ville pour leur ombre bienveillante).
Rendez-vous est pris pour mai 2023.

Comme annoncé dans la dernière lettre hebdo, samedi 28 mai, c’est au tour de Jean-Jacques Camarra de rejoindre l’ours de Sainte-Marie pour son nouveau livre « au pays de l’ours« , qui vient de paraitre aux éditions de la Salamandre, dans la collection « Marcher avec … » (c’est dans cette collection qu’est paru un de mes chouchous de 2020 « vers la beauté toujours » de l’ami Pascal Dessaint).
Voici la présentation que fait l’auteur de cet ouvrage : « Ce récit a émergé en 2020 au plus fort des émotions d’un homme confiné sur les versants du haut pays béarnais, au gré des rencontres avec la grande faune pyrénéenne, dont l’ours brun, qui établit sur ce territoire historique le trait d’union vers sa résurrection. Les pages se succèdent à l’ombre des sapins centenaires, et sur des sentiers à la fois si mystérieux et tellement ordinaires ; lors de balades dans le quotidien sauvage qui exhorte notre identité propre à se plonger dans l’intimité du Monde des Autres… Ce récit ne s’embarrasse pas des paillettes d’une nature mythifiée, trop souvent décrite bien généreuse, mais s’arrête plutôt aux gestes simples et laborieux essentiels à la survie dans un environnement montagnard envahissant et sans concession… Ainsi se vit le Pays de l’Ours, en ce début de printemps, où les plantigrades errent dans la montagne, encore tout embrumés des longs mois passés dans leurs repaires hivernaux« .
Ici, un article de France 3.

Rendez-vous au 16 rue de la Cathédrale samedi 28 mai de 9h30 à 12h00 pour rencontrer Jean-Jacques Camarra.
Les rendez-vous de juin sont notés sur l’agenda.

Bonne semaine

Cédric

P.S. : la dernière chronique sur Radio Oloron est à écouter ici.
Prochain rendez-vous en direct mercredi 1er juin, vers 9h30.

Publié dans AGENDA, dédicaces, salon | Laisser un commentaire

Semaine 19 : au pays des ours

Bonjour à toutes et tous,

« la nourriture est une langue qui parle de nous » Olena Braichenko

Voilà enfin revenu le moment du Festival du Livre d’Oloron-Sainte-Marie qui se déroulera le samedi 21 de 14h00 à 19h00 et dimanche 22 de 10h00 à 18h00, avec pour thème « Livres à la carte : gastronomies et littératures ».

Je vous présentais les auteurs présents dans la dernière lettre (ici) et vous trouverez le programme complet ici.

En plus des ouvrages des auteurs présents sur mon stand, j’aurai également une sélection adulte et jeunesse de livres en lien avec la thématique « littérature et gastronomie » : romans, polars, bandes dessinée, albums jeunesse, essais ….
Le même week-end, nos artisans boulangers organisent la Fête du pain, il y aura donc également des ouvrages sur cette thématique.
Enfin une sélection de livres sur les cuisines du monde se fera une belle place sur les tables de L’Escapade, avec notamment une nouveauté aux éditions de la Martinière : « Ukraine : cuisine et histoire ».
Conçues par des chefs ukrainiens, 80 recettes pour découvrir la cuisine de ce pays comme les challah ou le gâteau de Kiev. Avec des informations sur les traditions, les spécialités et les produits locaux.
Les bénéfices de la librairie sur le vente de ce livre (soit 15 euros par livre) seront reversés à l’association P.O.U.R. (Piémont Oloronais Urgence Réfugiés) qui s’occupe, entre autres actions, sur notre territoire de donner des cours de français aux réfugiés de différents pays, dont l’Ukraine. Actuellement, P.O.U.R. accompagne près de 70 « apprenants ».

à noter dans vos agendas :
Samedi 28 mai de 9h30 à 12h00 : Jean-Jacques Camarra rejoindra l’ours de la librairie pour dédicacer son dernier ouvrage « au pays de l’ours » qui vient de paraître aux éditions de la Salamandre.
Jean-Jacques Camarra est l’un des plus grands spécialistes de l’ours brun en France et en Europe.
Profitant d’un séjour solitaire de quelques semaines dans sa chère haute Vallée d’Aspe, il revient sur ses rencontres avec Lo Mossur et son engagement naturaliste de plus de 50 années. Il confie dans ce récit sa relation à la nature et sa passion pour la grande faune sauvage. Mettant en regard plusieurs décennies d’observations minutieusement consignées, il livre ses réflexions sur les actions menées pour réintroduire le plantigrade et les bouleversements aussi bien sociétaux que climatiques dont il est le témoin. Nos Pyrénées qu’il décrit, ont été profondément marquées par l’activité pastorale tout en devenant, au cours des dernières décennies, le théâtre de plusieurs visions contrastées de leur avenir.

Les rencontres de juin sont annoncées ici

Je termine cette lettre par la triste nouvelle du décès de Raphaëlle Claudepierre-Morillon, assistante d’édition aux Lètras d’Òc – Lettres occitanes, avec qui j’ai eu plaisir à échanger et à travailler dans notre rue de la Cathédrale. Je pense à ses trois enfants.

À noter que la librairie fermera ce mardi 17 mai à 17h00 et sera fermée le samedi 21 mai en raison du Festival du livre.


Bonne semaine

Cédric

Publié dans AGENDA, dédicaces, salon, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 18 : Festival du livre

Bonjour à toutes et tous

Une information locale avant toute chose, au cas où vous l’ayez manquée : le service des Urgences du Centre Hospitalier (Public) d’Oloron-Sainte-Marie va fermer pour plusieurs mois (jusqu’en septembre a priori). Comment peut-on imaginer qu’un hôpital comme le nôtre ne puisse plus avoir de service d’urgences ? Comment imaginer que 55 000 habitants se retrouvent dépendants des urgences d’un Centre hospitalier (Pau) qui sera à une heure de route, voire bien plus pour les Souletins et les villages les plus éloignés dans les Vallées ? Qui a pu imaginer un truc pareil ?
Heureusement que la santé publique est une priorité nationale !
Rendez-vous demain matin à 9h00 devant la Sous-Préfecture pour un rassemblement de soutien à nos soignants, mais aussi de colère contre le Ministère de la Santé.
En conséquence, la librairie n’ouvrira pas avant 10h00 demain mardi 10 mai.

Le Festival du Livre d’Oloron, organisé par Livres sans Frontières, se précise : il se déroulera les 21 et 22 mai au jardin public sous chapiteau.
D’ici là, un rendez-vous au cinéma le Luxor ce vendredi 13 et des lectures lors de la nuit des Musées le 14 mai.
Sur le salon, vous retrouverez une soixantaine d’autrices et d’auteurs, des rencontres, des ateliers, une dictée … sur le thème « Livres à la carte » (programme complet ici)

Sur le stand de la librairie seront présents Anna Gibson (traductrice de Henning Mankell), Christiane Laborde, Gaëlle Perret, Carol Reid-Gaillard, Ludovic Bouquin, Patrick Fort, Stéphane Laurier, Gilles Vincent.
[une entorse à la thématique « gastronomies et littératures » : Patrick Fort (qui a reporté sa venue à Oloron 4 fois durant les 2 ans de Covid) sera présent pour « Le Foulard rouge » et participera avec Christiane Laborde à une rencontre discussion sur « quand le Camp de Gurs rencontre le roman »].

Après la sélection hebdomadaire de nouveautés, deux photos de la soirée avec Toulouse-la-Rose et Arnaud Viviant . merci à eux pour ces bons moments.
Prochaine rencontre à la librairie le samedi 28 mai avec Jean-Jacques Camarra pour « Au pays de l’ours » qui sort cette semaine aux éditions de La Salamandre.

Ma dernière chronique sur Radio Oloron en écoute ici

Bonne semaine (en espérant que nous soyons très nombreux demain matin)

Cédric

Publié dans AGENDA, salon, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 17 : des masques et des plumes

Bonjour

cette semaine, rendez-vous à la librairie vendredi 6 mai à 18h00 avec Toulouse-la-Rose (alias, l’oloronais Gilbert Oscaby) accompagné par son ami Arnaud Viviant pour des échanges croisés sur leurs derniers ouvrages respectifs.

« Doléances, dernières mesures révolutionnaires« , de Toulouse-la-Rose aux éditions Sens & Tonka
Présentation de l’éditeur :
« Doléances est un essai pamphlétaire partant d’un seul postulat : La France est le boulet de la République. Cet essai se propose, ni plus ni moins, d’imaginer la séparation, sans effusions de sang, de ces deux entités contradictoires, si du moins l’on désire que la Nation se démarque du nationalisme fascisant actuel et des “patrouillotes” qui s’en réclament. Pour appuyer définitivement cette rupture avec l’ancien régime (La France fille aînée de l’Église), l’auteur préconise de changer la date de la fête nationale pour celle du 21 janvier, jour de l’exécution de Louis XVI, qui aurait dû être le dernier monarque à régner sur le territoire de la République proclamée par les Conventionnels de 1792. Le but étant que les gens, en citoyens responsables, cessent d’attendre Le chef, L’empereur, Le dirigeant suprême ou encore,  L’ homme providentiel, qui pourraient améliorer leur vie quotidienne, les parlementaires élus par leurs suffrages étant suffisamment nombreux pour ce faire. Enfin, face à la montée des radicalismes religieux, il serait souhaitable que l’État se déclare athée, c’est-à-dire un État pour lequel Dieu est une superstition et où le blasphème n’existe pas.« 

Comme à son habitude, Toulouse-la-Rose nous offre un texte historique et érudit, mais aussi joliment foutraque et caustique pour ne pas être pesant, qui pourrait se résumer par « La République révolutionnaire aujourd’hui, vue par Toulouse-la-Rose ».

« Cantique de la critique » de Arnaud Viviant aux éditions La Fabrique
Présentation de l’éditeur
« Tant que la critique a eu pour fonction traditionnelle de juger, elle ne pouvait être que conformiste, c’est-à-dire conforme aux intérêts des juges. Cependant la véritable critique ne consiste pas à juger, mais à distinguer. Pour être subversivement démocratique, la critique n’a nul besoin d’être unanime ou divisée. Il lui suffit de parler du langage au lieu de s’en servir.« 

Arnaud Viviant, journaliste, écrivain, critique littéraire et chroniquer régulier du « Masque et la Plume » sur France Inter nous raconte dans cet ouvrage l’histoire de la critique littéraire depuis deux siècles en n’épargnant ni les auteurs, ni la « chaîne du livre », ni les libraires 😉 et remets l’important au centre du jeu : à savoir le texte et la lecture.
Comme Toulouse-la-Rose, Arnaud Viviant manie l’ironie (et non pas le second degré) à merveille.

Nous en parlerons vendredi soir avec eux et demanderons à Arnaud Viviant si le proverbe « qui aime bien châtie bien » n’a pas été inventé pour les critiques littéraires.

Dans la lettre de la semaine prochaine, je vous présenterai en détail le programme de la Fête du livre d’Oloron qui aura lieu les samedi 21 et dimanche 22 mai, sous chapiteau au jardin public.
Le thème principal cette année est « cuisines et littératures (mais pas que).
Sur le stand de la librairie, vous retrouverez Anna Gibson (traductrice de Henning Mankell), Christiane Laborde, Gaëlle Perret, Carol Reid-Gaillard, Ludovic Bouquin, Patric Fort, Stéphane Laurier, Gilles Vincent.

Merci à Claire Sibille pour sa venue samedi dernier.
Après la sélection hebdomadaire en photos, un morceau du premier album « Evolving » d’un jeune artiste oloronaise Soleil rouge (alias Claire Lescarret), en écoute sur toutes les plateformes musicales.

Bonne semaine

Cédric

Publié dans AGENDA, dédicaces, sélection hebdomadaire | Tagué , | 1 commentaire

Semaine 16

Bonjour à toutes et tous,

Une courte lettre après ces quelques jours de fermeture et dix nouveautés en photos reçues avant mes vacances à Varsovie (librairie en polonais s’écrit księgarnia).

Je vous rappelle que samedi 30 avril, de 9h30 à 12h00, Claire Sibille sera à la librairie pour dédicacer son roman « Inventaires » paru aux éditions Novice.
15 août 1997, Tristan, cinq ans, se noie dans la piscine de ses grand-parents.
Trois femmes, trois générations, un même drame.
Comment se (re)construire ? Comment (re)tisser des liens ?
Premier roman sensible, ancré dans ce début de siècle chaotique.
Claire Sibille a reçu pour ce roman le titre du roman non publié.

Le vendredi 6 mai, rendez-vous à 18h00 avec Toulouse-la-Rose et Arnaud Viviant pour une rencontre qui s’annonce haute en couleurs.

A l’occasion du Festival du livre d’Oloron les 21 et 22 mai sur le thème ‘littératures et gastronomies », Livres sans frontières propose 3 grilles argotiques, extraites d’un livre de Sylvain Vanderesse paru en 2013, consacrées à la bouffe et à la picole, autrement dit, la nourriture et la boisson (à retrouver ici).

Merci à Gérard Noiriel pour sa visite à la librairie le 13 avril dernier et à Radio Oloron qui m’accueille désormais une mercredi sur deux pour parler livres (le lien vers la chronique diffusée le mercredi 20 avril).

Bonne semaine

Cédric

Publié dans AGENDA, dédicaces, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire