Repenser notre société avec André Gorz

L’association lasseuboise « Atout Jeune Famille » et la librairie organisent une soirée autour de l’œuvre d’André Gorz le mercredi 4 novembre à 18h00 à l’auditorium de la Villa Bedat à Oloron-Sainte-Marie.

La projection du film-documentaire « Lettre à G., repenser notre société avec André Gorz » sera suivie d’une discussion avec Pierre-Jean Perrin, un des coréalisateurs du film.
Vous pourrez également vous procurer sur place des ouvrages d’André Gorz, ou qui lui sont consacrés.

Ce film retrace les idées d’André Gorz, l’un des intellectuels les plus stimulants du XXe siècle.
Disciple de Sartre, il fut tout à la fois philosophe, journaliste, critique économique, penseur de l’autonomie et pionnier de l’écologie en France. (en savoir + sur Gorz)
Le documentaire-fiction fait référence à son plus grand succès, « Lettre à D. », lettre adressée à sa femme, alors souffrante d’un cancer et âgée de 82 ans.
Certain.e.s d’entre vous se souviennent certainement de la pièce « Doreen » jouée à l’espace Jéliote en 2017, inspirée de ce livre.

Le personnage principal, fictif, du nom de Manon, adresse ses pensées directement à André Gorz.
Le film a été réalisé par quatre amis d’enfance : Charline Guillaume, Julien Tortora, Victor Tortora et Pierre-Jean Perrin. Le rôle principal de Manon est joué par Céline Martin-Sisteron.

Synopsis
Manon, 26 ans, rejoint sa maison familiale à Vosnon (Aube), dans la campagne auboise, pour prendre ses distances avec Paris où elle a fait ses études. Diplômée et sans emploi pérenne, le sort de la précarité l’étouffe. Elle se promène dans le village de son enfance lorsqu’elle croise un camion de télévision allemande devant une maison voisine. Elle apprend par hasard qu’un penseur majeur de l’écologie politique y a vécu vingt ans et passé ses derniers moments : André Gorz. Manon se décide à enquêter sur ce mystérieux philosophe dont personne ne lui a jamais parlé. Elle lit ses livres, s’intéresse à sa vie, et s’en trouve bouleversée dans ses choix de vie quotidiens. Manon souhaite comprendre qui était ce penseur, et par là mieux saisir la société dans laquelle elle évolue.

Sous la forme d’une lettre imaginaire, un dialogue en cinq temps se noue entre Manon et André Gorz. La désorientation, la norme du suffisant, le travail, le revenu universel et l’autonomie chapitrent ce documentaire (en savoir + sur le film)

Lire une présentation du film sur Reporterre

L’entrée est libre, mais la participation aux frais est souhaitée.
En raison des contraintes sanitaires :
* la réservation est indispensable sur librairie.escapade@gmail.com ou au 05 59 39 40 30 (à partir du 28 octobre) ;
* le port du masque est obligatoire durant la soirée ;
* les places sont limitées (un fauteuil sur deux) ;
* la soirée se terminera à 20h30 afin de vous permettre de rejoindre vos domiciles avant 21h00.

Soirée organisée avec le soutien de l’association « Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine » et de la Communauté de Communes du Haut-Béarn.

« Et il faut faire en sorte que les gens regagnent du temps. Du temps pour rien, pour vivre, penser, élever ses enfants, se former à d’autres choses, faire des choses inutiles, fabriquer des choses qu’on ne peut pas vendre. Quelque chose comme ça. Il y a quelque chose qui devient radicalement différent avec les technologies qui sont là. Et si on n’en fait rien, si on ne pense pas ça, si on ne se saisit pas de ça, on ira à la barbarie tôt ou tard. » André Gorz

Publié dans AGENDA | Laisser un commentaire

Semaine 42

Bonjour à toutes et tous,

En préambule, une petite explication sur la phrase mise en exergue de cette lettre hebdomadaire : « Mon libraire est indépendant. Libre de ses choix, libre de ses idées, il offre aux lecteurs cette même liberté. Que serait le livre s’il n’était pas libre ?« .
Cette phrase est extraite d’une lettre que Sophie avait écrite à L’Escapade il y a quelques temps dans le cadre d’une action organisée par notre association « Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine ».
Les librairies sont des lieux de liberté, dans les limites des lois françaises évidemment : liberté de penser, liberté de s’exprimer, liberté de choquer, liberté de croire, liberté de ne pas croire, liberté de critiquer, liberté de caricaturer, liberté de blasphémer, … dans librairie, il y a libre !
Quelques jours après l’assassinat de Samuel Paty, je tenais à apporter mon soutien à sa famille en premier lieu, et à l’ensemble des enseignantes et enseignants et à leur liberté pédagogique.

Pour revenir à des considérations plus heureuses, mes remerciements à Anna et Maxime des Jardins d’Humus et les bénévoles de « Humus &Cie » pour cette belle « Fête des graines » hier à Lasseube : soleil, plein air, convivialité, musique, théâtre, clowns, bien manger et bien boire, … si ce ne sont des masques, du gel hydroalcoolique et quelques embrassades en moins, nous nous serions crus en une journée « normale ».

N’oubliez pas que la librairie fermera ses portes ce mercredi 21 octobre à 19h00 pour quelques jours de repos. Réouverture le mercredi 28 octobre à 9h30.

Vous retrouverez les prochaines rencontres et actions encours sur la page agenda.

En vous souhaitant de passer une belle semaine

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 41

Bonjour à toutes et tous,

malgré les conditions sanitaires actuelles, les sourires masqués et les rencontres suspendues, la librairie vit toujours : plusieurs actions et animations (listées ci-dessous) sont prévues pour ces prochaines semaines.
Je n’oublie pas que le week-end prochain devait avoir lieu le salon de littérature jeunesse « Frissons à Bordères » que sa formidable équipe bénévole a dû annuler. Rendez-vous l’année prochaine.

Du 15 octobre au 30 novembre, l’Escapade est partenaire de l’opération « Libe Libre » organisée par l’Office Public de la Langue Occitane et l’association régionale « Librairies Indépendantes en Nouvelle-Aquitaine » à l’échelle de la Région.
Chaque élève scolarisé en section bilingue ou en école immersive Calandreta a reçu un chèque lecture de 20 euros pour acheter des livres jeunesse issus d’une sélection des éditeurs en occitan (principalement des éditions Camins et Per Noste pour notre partie gasconne).

Du 17 octobre au 20 novembre pour la quatrième année consécutive, L’Escapade s’associe à l’antenne oloronaise du Secours populaire pour l’opération « Donnez à lire ».
Le principe est simple : pendant un mois, les clients des librairies participantes sont invités à rajouter un livre jeunesse à leurs achats et à le remettre à leur libraire et qui sera offert aux enfants ou adolescents accompagnés toute l’année par les équipes du Secours populaire d’Oloron-Sainte-Marie.

Dimanche 18 octobre, de 10h00 à 18h00, rendez-vous aux Jardins d’Humus à Lasseube à l’occasion de « la fête des graines » .
(il y aura une table thématique de la librairie autour du maraîchage, de l’agriculture, de la permaculture, de l’environnement, de l’écologie, …. pour tous les âges).
A 14h30, vous pourrez assister à une conférence de Christian Boué, agriculteur spécialisé dans les semences biologiques, et auteur notamment aux éditions Terre Vivante.

Mercredi 4 novembre à 20h30 à la Villa Bedat : soirée autour de l’œuvre d’André Gorz, philosophe et penseur français.
La projection du documentaire « Lettres à G., le film – repenser notre société avec André Gorz » sera suivie d’un débat avec Pierre-Jean Perrin, un des co-réalisateur de ce film.
Réservation indispensable au 05 59 39 40 30 / entrée libre mais participation aux frais souhaitée.
Cette soirée est organisée par l’association lasseuboise « Atout-Jeune-Famille » et la librairie, avec le soutien de l’association régionale « Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine » et de la Communauté de Communes du Haut-Béarn.
Toutes les modalités (notamment concernant les contraintes Covid) vous seront communiquées très rapidement.

La librairie sera fermée pour congés du jeudi 22 au mardi 27 octobre inclus.

Je vous souhaite de passer une belle semaine

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Donnez à lire 2020

pour la quatrième année consécutive, L’Escapade s’associe à l’antenne oloronaise du Secours populaire pour l’opération « Donnez à lire », parrainée par François Busnel.

du 17 octobre au 20 novembre avec le Secours populaire français, offrons un livre à un enfant qui n’en a pas.
Du 17 octobre au 20 novembre 2020, le Secours populaire français, les libraires indépendants et leurs clients initient une opération solidaire qui vise à offrir des livres jeunesse aux enfants et adolescents qui n’en ont pas.
17 octobre : journée mondiale du refus de la misère
20 novembre : journée internationale des droits de l’enfant
En 2019, 4 000 livres offerts ont été collectés par plus de 270 librairies indépendantes

Nous entendons dire régulièrement que les jeunes ne lisent pas, ou plus. Mais avant de déplorer quoi que ce soit, ne serait-il pas plus juste de s’inquiéter du fait que trop d’enfants et d’adolescents aient un accès limité au livre et n’en possèdent pas eux-mêmes ?
La pratique de la lecture a cette vertu de renforcer la capacité à utiliser un vocabulaire riche et adapté, et nous savons que ne pas avoir les mots pour s’exprimer et décrypter la société est un facteur d’inégalité, voire de crispation sociale.

Dans nos librairies nous voyons des enfants lecteurs, nous savons que bien souvent pour que la rencontre ait lieu entre un enfant et un livre, il faut qu’il y ait une proposition. Car maintes enquêtes le montrent : les Français lecteurs ont eu un contexte familial favorable, c’est-à-dire des livres à la maison et une place naturelle accordée à la lecture.

Lire un album à voix haute à un enfant créé toujours un moment d’échange et de partage, l’occasion d’éprouver ce que le papier, les mots et l’image peuvent avoir de magique et de rassurant, car la phrase imprimée ne varie pas. Un livre ouvert est une promesse de libération de l’imagination et de compréhension du monde dont nous ne pouvons que souhaiter que chaque enfant puisse bénéficier.

Le principe est simple : pendant un mois, les clients des librairies participantes sont invités à rajouter un livre jeunesse à leurs achats et à le remettre à leur libraire.
Ici, à L’Escapade, ces livres seront ensuite offerts aux enfants ou adolescents accompagnés toute l’année par les équipes du Secours populaire d’Oloron-Sainte-Marie.

Publié dans AGENDA | Tagué , | Laisser un commentaire

Semaine 40

Bonjour à toutes et tous,

comme chaque semaine, vous trouverez ci-dessous une sélection de dix ouvrages reçus ces derniers jours.

A noter dans vos agendas :

Dimanche 18 octobre, de 10h00 à 18h00, je tiendrai une table thématique* aux Jardins d’Humus à Lasseube à l’occasion de « la fête des graines » .
(* maraîchage, agriculture, permaculture, environnement, écologie, …. pour tous les âges).
A un horaire à déterminer, vous pourrez assister à une conférence de Christian Boué, agriculteur spécialisé dans les semences biologiques, et auteur notamment aux éditions Terre Vivante.

Prenez vos dispositions pour vos commandes à venir (scolaires notamment), il est probable que la librairie soit fermée (pour mes premiers congés depuis le confinement) du 22 au 28 octobre (dates à confirmer)

Mercredi 4 novembre à 20h30 à la Villa Bedat : soirée autour de l’œuvre d’André Gorz, philosophe et penseur français.
La projection du documentaire « Lettres à G., le film – repenser notre société avec André Gorz » sera suivie d’un débat avec Pierre-Jean Perrin, un des co-réalisateur de ce film.
Cette soirée est organisée par l’association lasseuboise « Atout-Jeune-Famille » et la librairie, avec le soutien de l’association régionale « Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine » et de la Communauté de Communes du Haut-Béarn.
Toutes les modalités (notamment concernant les contraintes Covid) vous seront communiquées très rapidement.

Et en novembre toujours, se profilent deux séances de dédicaces de deux autrices locales pour leurs nouveaux romans respectifs.

Je vous souhaite de passer une belle semaine automnale

Cédric


Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 39

Bonjour à toutes et tous,

il n’y a pas eu de lettre d’informations la semaine dernière : pour me rattraper, je vous propose une sélection en vingt photos d’ouvrages reçus dernièrement.

Après Poésie dans les chais, de nouvelles occasions de se rencontrer à l’extérieur de la librairie s’annoncent.

Vendredi 2 octobre, à l’occasion du salon « un aller-retour dans le noir » de Pau, la Médiathèque des Gaves accueille Benoît Séverac à 18h00.
Auteur de littérature noire et policière (adulte et jeunesse), il nous parlera évidemment de son très remarqué « Tuer le fils » paru en février 2020 à la Manufacture de livres.

Dimanche 18 octobre, de 10h00 à 18h00, je tiendrai une table thématique* aux Jardins d’Humus à Lasseube à l’occasion de « la fête des graines« .
(* maraîchage, agriculture, permaculture, environnement, écologie, …. pour tous les âges).
A un horaire à déterminer, vous pourrez assister à une conférence de Christian Boué, agriculteur spécialisé dans les semences biologiques, et auteur notamment aux éditions Terre Vivante.

Conseil lecture : « La Tannerie » de Celia Levi aux éditions Tristram.
Roman réaliste, ancré dans les années 2015-2020.
Jeanne quitte la Bretagne pour Paris et trouve son premier emploi, précaire, dans une nouveau « tiers-lieu » culturel, installé dans une usine désaffectée.
Si vous croyez que « le monde de la Culture » est à la pointe du progrès social, de la « bienveillance » et du bien-être de ses salarié.e.s, ne lisez pas ce roman !
Moi, je l’ai lu et je n’ai pas été déçu … j’y ai retrouvé des comportements vécus 😉

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Semaine 37

Bonjour,

quelques infos avec le retour subjectif en photos sur dix ouvrages reçus cette semaine.

Cette semaine, comme une annonce de « retrouvailles physiques », se déroule le festival « Poésie dans les chais » avec la présence de L’Escapade à la Ferronnerie à Jurançon. En plus des artistes présent.e.s ce soir-là (voir le programme), il y aura en avant-première le livre « a(s)ile » de Christine de Camy à paraître le 2 octobre aux éditions La Boucherie Littéraire

Si la distribution des manuels scolaires pour les lycéennes et lycéens touche à sa fin pour les Terminales dans le cadre de la réforme des programmes des lycées, la Région Nouvelle-Aquitaine attribue pour la rentrée un chèque de 20€ aux lycéen.ne.s et apprenti.e.s pour acheter les ouvrages de leur choix en librairie … évidemment, vous êtes invité.e.s à choisir L’Escapade pour dépenser ces 20 euros 😉 (plus d’infos ici)

Comme lecture de la semaine, je vous invite à regarder du côté des éditions Le Tripode pour le premier roman de Olivier Mak-Bouchard « Le Dit du Mistral« .
Dans le Lubéron, la rencontre de deux voisins, de générations différentes, autour de la « femme-calcaire » .
Qu’il oscille entre roman, conte ou fable, ce texte hors du temps nous entraîne dans les mythes et légendes de la Provence.
Et ce n’est pas si souvent que l’occitan (ici, le provençal) est mis en avant dans un roman français.
Un roman qui restera très longtemps dans le fonds des librairies, à n’en pas douter (comme beaucoup de titres du Tripode).

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 36

Retour en photos sur dix nouveautés reçues cette semaine.

Si les rencontres et dédicaces ne reprennent pas encore (les restrictions liées à la période sont un peu trop contraignantes pour imaginer des moments conviviaux à plus de dix dans le petit espace de la librairie), le prochain rendez-vous « hors les murs » sera sur le festival « Poésie dans les chais » du 17 au 25 septembre 2020 avec un stand le samedi 19 au soir à la Ferronnerie à Jurançon (programme complet).

En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Semaine 35

Bonjour à toutes et tous,

comme chaque semaine, ci-dessous, vous retrouverez en photos une sélection forcément subjective de dix ouvrages reçus ces derniers jours.

Il sera en photo la semaine prochaine après sa sortie, le nouveau roman de Colin Niel à paraître le 02 septembre aux éditions du Rouergue fait partie des coups de cœur dont  je vous parlerai souvent à la librairie ces prochaines semaines.
Roman à plusieurs voix entre le désert de Namibie et la Vallée d’Aspe, « Entre Fauves » nous fait croiser notamment Martin, gardien du Parc National des Pyrénées, grand défenseur de l’ours brun, et Apolline, jeune fille riche, chasseuse de grands animaux en Afrique.
Battant en brèche quelques clichés, ce thriller de Colin Niel porte aussi un regard sur les lynchages devenus habituels sur les réseaux sociaux et bousculera peut-être quelques convictions bien ancrées.
Il fera certainement beaucoup parler de lui ici, en Béarn.

Une info pour les lycéennes et lycéens du Lycée Jules Supervielle d’Oloron : les manuels des Terminales STMG sont d’ores et déjà disponibles, ceux des Terminales générales le seront à compter du jeudi 03 septembre.

Ce mercredi 2, la librairie fermera à 17h30.

Belle semaine de rentrée.

 

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 34

Bonjour à toutes et tous,

En attendant la rentrée scolaire, la rentrée littéraire est lancée : une sélection subjective en 10 photos ci dessous avec un premier coup de cœur pour le dernier roman de Serge Joncour « Nature humaine » paru chez Flammarion.
Petit-fils, fils et frère de paysans, il y a forcément un peu de mon histoire familiale dans ce livre. De la sécheresse de 1976 aux tempêtes de 1999, Serge Joncour brosse le portrait de l’agriculture française de la fin du XXème siècle à travers la ferme d’Alexandre, paysan du Lot. Des évolutions sociétales aux injonctions paradoxales faites aux agriculteurs, des luttes collectives aux fragilités individuelles, ce grand roman s’adresse à toutes celles et tous ceux qui sont liés de près ou de loin au monde rural, et aux autres qui s’en sont détachés.

D’autres beaux textes à découvrir au fil des semaines à venir.

Bonne semaine de vacances si vous y êtes encore.

 

 

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire