Donnez à lire

bandeau700

 

du 17 octobre au 20 novembre avec le Secours populaire français, offrons un livre à un enfant qui n’en a pas.
Du 17 octobre au 20 novembre 2018, le Secours populaire français, les libraires indépendants et leurs clients initient une opération solidaire qui vise à offrir des livres jeunesse aux enfants et adolescents qui n’en ont pas.
En 2017, 2 500 livres offerts ont été collectés par plus de 200 librairies indépendantes

Nous entendons dire régulièrement que les jeunes ne lisent pas, ou plus. Mais avant de déplorer quoi que ce soit, ne serait-il pas plus juste de s’inquiéter du fait que trop d’enfants et d’adolescents aient un accès limité au livre et n’en possèdent pas eux-mêmes ?
La pratique de la lecture a cette vertu de renforcer la capacité à utiliser un vocabulaire riche et adapté, et nous savons que ne pas avoir les mots pour s’exprimer et décrypter la société est un facteur d’inégalité, voire de crispation sociale.

Dans nos librairies nous voyons des enfants lecteurs, nous savons que bien souvent pour que la rencontre ait lieu entre un enfant et un livre, il faut qu’il y ait une proposition. Car maintes enquêtes le montrent : les Français lecteurs ont eu un contexte familial favorable, c’est-à-dire des livres à la maison et une place naturelle accordée à la lecture.

Lire un album à voix haute à un enfant créé toujours un moment d’échange et de partage, l’occasion d’éprouver ce que le papier, les mots et l’image peuvent avoir de magique et de rassurant, car la phrase imprimée ne varie pas. Un livre ouvert est une promesse de libération de l’imagination et de compréhension du monde dont nous ne pouvons que souhaiter que chaque enfant puisse bénéficier.

Le principe est simple : pendant un mois, les clients des librairies participantes sont invités à rajouter un livre jeunesse à leurs achats et à le remettre à leur libraire.
Ici, à L’Escapade, ces livres seront ensuite offerts aux enfants ou adolescents accompagnés toute l’année par les équipes du Secours populaire d’Oloron-Sainte-Marie.

affiche

 

 

Publié dans AGENDA | Tagué , | 1 commentaire

Semaine 42

retour en photos sur quelques ouvrages cette semaine passée et sur « la tranche de vie » passée avec Olivier Darrioumerle vendredi soir autour de son roman « Bienvenue à Veganland »; merci à lui.

Samedi 20 et dimanche 21, la librairie se délocalise dans la plaine de Nay pour la 19ème édition du salon du livre jeunesse « Frissons à Bordères« *.
L’Escapade accueillera sur son stand Agnès De Lestrade, Amandine Laprun et Constance Dufort.
Amandine Laprun profitera de son passage en Béarn pour une rencontre-dédicace mardi 23 octobre à Oloron.

* en conséquence, la librairie sera fermée samedi 20 octobre.

et l’agenda des rencontres de novembre.

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

L’Escapade d’Amandine Laprun

à l’occasion de son passage au salon du livre jeunesse « Frissons à Bordères« , Amandine Laprun se pose quelques jours en Béarn et sera à la librairie pour une séance de dédicaces le mardi 23 octobre de 14h30 à 18h00.

DSC_1079_b

A L’Escapade, vous avez beaucoup aimé son livre-objet « Arbre » paru chez Actes-Sud-Junior, elle viendra présenter son petit frère « Cirque » qui vient de paraitre chez Actes-Sud également.
Seront également disponibles les derniers romans jeunesse qu’elle a illustrés chez Nathan (« Un piano pour Pavel« ), chez Gallimard Jeunesse (la collection « Mes 100 premiers jours d’école« ), etc etc
Elle a également co-scénarisé deux bandes dessinées « Erminio le milanais » et « le chant du pluvier » classées par l’Association des Critiques de BD (ACBD) parmi les 20 indis­pen­sables de l’été (en 2006 et en 2009).
« Le chant du pluvier » se passe en Béarn et avait fait l’objet d’une exposition à La Commanderie de Lacommande en 2009.
Voir le blog d’Amandine

Amandine Laprun a épousé la filière artistique depuis le lycée en « F12 » à Reims, puis à l’école Duperré à Paris et enfin aux Arts décoratifs de Strasbourg, après un passage à la Moholy-Nagy University of Art and Design à Budapest.
Elle a récemment posé sa table à dessin au pied de trois séquoias géants et vit aujourd’hui de son dessin. Elle intervient régulièrement au service éducatif des musées de Strasbourg.

si vous remarquez une homonymie entre l’auteure et le libraire … c’est normal : l’une est la sœur de l’autre

 

Publié dans AGENDA, dédicaces | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Frissons à Bordères 2018

borderes2018

 

Samedi 20 (14h00 à 18h30) et Dimanche 21 octobre (10h00 à 18h00), l’Escapade sera à Bordères (à côté de Nay) pour la 19ème édition du Salon du livre jeunesse « Frissons à Bordères« .

Je suis toujours admiratif de ce salon entièrement organisé par une équipe bénévole, chapeau.

 

La librairie accueillera sur sont stand trois auteures :

Agnès de Lestrade habite au bord d’un fleuve au milieu des champs. de-Lestrade-Agnes
Avant d’être auteure pour la jeunesse, elle a composé des chansons pour faire pleurer, inventé des jeux de société pour faire rire et fabriqué deux beaux enfants pour tester le tout sur eux.
Depuis son premier roman publié à l’école des loisirs, elle a écrit 150 albums, romans et texte en presse. Heureusement, il lui reste du temps pour écouter ses enfants, se baigner dans la mer et faire des crêpes.

 

1807-amandine-metiers-1297-16Amandine Laprun a épousé la filière artistique depuis le lycée en F12 à Reims, puis à l’école Duperré à Paris et enfin aux Arts décoratifs de Strasbourg, après un passage à la Moholy-Nagy University of Art and Design à Budapest. Elle a récemment posé sa table à dessin au pied de trois séquoias géants et vit aujourd’hui de son dessin. Elle intervient régulièrement au service éducatif des musées de Strasbourg.
Elle publie des livres chez Actes Sud Junior (notamment le livre-objet Arbre ou le Cirque), chez Nathan (Un piano pour Pavel), chez Gallimard Jeunesse (la collec « Mes 100 premiers jours d’école »), Albin Michel Jeunesse, etc.
Elle a également co-scénarisé deux bandes dessinées « Erminio le milanais » et « le chant du pluvier » classées par l’Association des Critiques de BD (ACBD) parmi les 20 indis­pen­sables de l’été (en 2006 et en 2009).
son blog

Après des études de cinéma et d’histoire, Constance Dufort a travaillé dans l’insertion davavant de se consacrer à sa passion de toujours : l’écriture.
Auteure éclectique, elle publie aussi bien du noir, de l’anticipation que de la fiction historique et n’a pas de genre de prédilection. Tout n’est qu’une question d’envie. Constance présentera le tome 1 des « Chemins d’Hermès » et « So long, Alice »
son blog

En conséquences, la librairie sera fermée à Oloron le samedi 20 octobre toute la journée.

Publié dans AGENDA, dédicaces | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Semaine 41

retour subjectif sur 10 livres reçus cette semaine.
Retour également en photos sur la venue de Colin Niel vendredi soir à la Médiathèque des Gaves, dans le cadre du festival « Un aller-retour dans le noir » et sur la rencontre avec Franck Manuel, pour son 4ème roman « Un faux air de Germain Sarde ».
Un grand merci à lui, à Sylvie Lescarret qui a animé cette discussion, et au public venu en nombre ce samedi à la librairie.

Prochain rendez-vous : vendredi 12 avec Olivier Darrioumerle pour son roman « Bienvenue à Veganland« .

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Rencontre « saignante »

Vendredi 12 octobre à 18h00, Olivier Darrioumerle viendra présenter son romanveganland « Bienvenue à Veganland« , paru au « Sable polaire »

la 4ème de couverture :
Une cité idéale où les valeurs végans apportent équilibre, mieux-être et harmonie.
Green est végan depuis sa petite enfance, mais ses parents ne l’étaient pas. Rongé par cette faute originelle, il se comporte en éco-citoyen modèle.
Bazarov, quant à lui, est un ex-carnivore qui a gagné sa place grâce à ses performances en course à pied. Il paie sa dette écologique en travaillant dans un jardin collectif.
Leur conviction est perturbée par le nouveau référendum lancé sur les réseaux sociaux : « Pour ou contre l’éco-citoyenneté accordée aux ex-carnivores ? »
Un « sang rouge » vaut-il un « sang vert » ?
« L’objectif est toujours le même : atteindre l’état suprême du bonheur, le modèle du dernier homme épanoui et libéré de toutes souffrances.
La Grande famille veille sur vous.

Cette dystopie grinçante joue sur l’exagération.
Mais au-delà du mouvement vegan, ce livre vaut surtout par la façon dont il appréhende l’installation d’une société totalitaire : comment la surveillance des réseaux, l’hygiénisme « obligatoire » ou encore l’élitisme discriminant, amèneront au pire !

Même les vegans parlent de ce livre !

 

 

Publié dans AGENDA, dédicaces | Tagué , , | Laisser un commentaire

Semaine 40

retour dominical en photos sur 10 ouvrages reçus la semaine passée.

Cette semaine, deux rendez-vous littéraires à Oloron :
vendredi 5 à 18h00 : Colin Niel à la Médiathèque des Gaves dans le cadre du festival « un aller-retour dans le noir » (attention, la librairie fermera à 17h30 à cette occasion, en savoir +
samedi 6 de 15h00 à 18h00 : Franck Manuel à l’Escapade pour son quatrième roman « un faux air de Germain Sarde » aux éditions Cambourakis, en savoir +

 

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire