Salon du livre d’Oloron 2019

A l’occasion du Salon du livre d’Oloron organisé par l’association Livres sans Frontières (voir le programme complet, sous réserve de modifications), samedi 25 mai de 14h00 à 19h00 et dimanche 26 mai, de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00 (sous chapiteau au jardin public), L’Escapade accueillera sur son stand de nombreuses autrices et nombreux auteurs :

Invité.e.s par l’association LSF :

Pierre Adrian : écrivain, lauréat en 2016 du prix des Deux Magots et du prix François-Mauriac de l’Académie française. Il est également lauréat en 2017 du prix Roger-Nimier pour « Des âmes simples » (Ed. des Equateurs). Pierre Adrian était invité à la librairie en juin 2017.

Claude Dendaletche : naturaliste et biologiste de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, spécialiste des Pyrénées. Il a créé le Centre de biologie des écosystèmes d’altitude à l’Université de Pau et est à l’origine du FIEP, Fonds d’Intervention Eco-pastoral. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres sur les Pyrénées.

Nanou Saint-Lèbe : elle a consacré une partie de son œuvre sur le rôle et la place des femmes dans l’exploration des montagnes. Dernière publication « Vers Compostelle : architecture et patrimoine en Pays basque nord » (Ed. Pimientos).

Alexis Metzger : Docteur en géographie, ses principaux champs de recherche sont la géographie, la géohistoire de l’environnement, du climat et des risques Il a publié « L’hiver au Siècle d’or hollandais : Art et climat » (Sorbonne Université Presse).

Joseph Paroix : berger sur le Plateau du Benou, grand défenseur du pastoralisme, il a écrit le fameux ouvrage épuisé « Berger dans les nuages », « le Pic du Midi d’Ossau » (Ed. Cairn) et les textes de « Pyrénées, 40 ans de photographie » (ed Cairn)

Régine Péhau-Gerbet : écrivaine et historienne, elle a écrit « Le Transpyrénéen en Vallée d’Aspe » et le roman « La maîtresse des Forges » (Ed. Monhélios). Régine Péhau-Gerbet était accueillie à la librairie en octobre 2017.

Elles et ils sont venu.e.s et ont rencontré un franc succès à l’Escapade en 2018 et 2019 et reviennent sur le stand de la librairie à l’occasion du salon du livre :

BuBöl : illustratrice, BuBöl dédicacera les albums jeunesse « Myrtille la marmotte » parus aux éditions De Plaines en Vallées.

La Barétounaise Janette Ananos présentera son recueil de nouvelles « autour de Madame Braoul » paru aux éditions les Découvertes de la Luciole.

Bien connu des lycéen.ne.s oloronais.es, Franck Manuel revient sur le salon avec son quatrième roman « un faux air de Germain Sarde » paru aux éditions Cambourakis en octobre 2018. Ses trois romans précédents sont édités chez Anacharsis.

Édité dans la collection de romans policiers « du noir au sud » des éditions Cairn, Philippe Lescarret revient avec son 3ème roman « l’heure de notre mort » et les réminiscences aujourd’hui de la guerre d’Espagne de ce côté-ci des Pyrénées.

Auteur de la monographie sur « la vache béarnaise » éditée par Delachaux et Niestlé, Emmanuel Ribaucourt sera présent pour vous parler du best-seller de la librairie en 2018 !

Jean Lauzet présentera sa quête qu’il retrace dans « Chercheur d’ours – du Béarn à l’Alaska, une nouvelle approche du sauvage » qui est paru récemment chez L’Harmattan.

Au rayon des nouveautés qui seront présentées pour la première fois sur le salon :

Pierre Macia et la Maison de la Montagne présenteront leurs derniers ouvrages, notamment le numéro 3 de leur revue « Passe-Murailles« , « les 100 plus belles voies des Pyrénées occidentales » et « Pyrénées, randonnées sauvages » co-édités avec Rando éditions.

Ancien des journaux L’Équipe et Le Canard enchaîné, Jean-Yves Viollier viendra avec son dernier essai « rugby en péril » paru chez Atlantica.
Il est également le scénariste des bandes dessinées « les aventures de Manzana et Patxaran« .

Marie-Pierre Courtois présentera son livre « Arrémoulit au jour le jour » qui vient de paraître aux ed. Cairn, le récit passionné d’une journaliste amoureuse des Pyrénées devenue assistante gardienne de refuge le temps d’un été.

ATTENTION : les autrices et auteurs ne seront pas présent.e.s tout le week-end.

Samedi : BuBöl, Marie-Pierre Courtois, Claude Dendaletche, Jean Lauzet, Pierre Macia, Nanou Saint-Lèbe

Dimanche matin : Jean-Yves Viollier

Dimanche après-midi : Marie-Pierre Courtois

Dimanche journée : Philippe Lescarret

Samedi et dimanche : Pierre Adrian, Janette Ananos, Franck Manuel, Alexis Metzger, Joseph Paroix, Régine Péhau-Gerbet, Emmanuel Ribaucourt

 

 

 

Publié dans AGENDA, dédicaces | Tagué , | 2 commentaires

Semaine 19

avec un jour de retard (désolé), voici la sélection hebdomadaire de quelques nouveautés reçues ces derniers jours

Prochains rendez-vous pour la librairie :
–  je vous rappelle, si besoin était, la venue de Joseph Ponthus vendredi 17 mai, en savoir +
– le salon du livre d’Oloron les 25 et 26 mai : avec Pierre Adrian, Claude Dendaletche, Nanou Saint-Lèbe, Joseph Paroix, Alexis Metzger, Régine Péhau-Gerbet, Franck Manuel, BuBöl, Philippe Lescarret, Janette Ananos, Pierre Macia et la Maison de la Montagne, Jean-Yves Viollier, Emmanuel Ribaucourt et de nombreuses et nombreux autres autrices et auteurs (le programme complet sera diffusé dans la semaine)

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

L’Escapade de Joseph Ponthus

ponthus_afficheVendredi 17 mai à 18h15, soyez à l’heure pour la rencontre avec Joseph Ponthus autour de son roman « à la ligne – feuillets d’usine » paru aux éditions de la Table ronde début janvier 2019.
Pour son premier roman, Joseph Ponthus a frappé fort, puisqu’à ce jour, il a récolté trois prix littéraires :
– le grand prix 2019 RTL – magazine LIRE
– le prix du premier roman 2019 Régine Deforges
– le prix Jean Amila-Meckert 2019 (prix du Salon d’Arras du livre d’expression populaire et de critique sociale)

En bas de cette page, vous trouverez quelques liens vers des entretiens et articles qui vous donneront certainement envie de venir rencontrer Joseph Ponthus qui s’annonce comme une des soirées marquantes de l’Escapade.

[cet accueil d’auteur est organisé en partenariat avec notre association régionale « Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine« ]

avis du libraire :
Ce roman sensible n’est pas un texte de plus à ajouter aux classiques de la « littérature ouvrière », c’est également un ode aux petits, aux sans-grades, à « ceux qui ne sont rien », une épopée dans le ventre de l’industrie agro-alimentaire.
Tel un ouvrier-poète, par ses pensées arrachées à l’usine, l’auteur nous livre un regard souvent joyeux et fraternel sur notre époque qui n’en finit pas de changer ses mots faute de traiter ses maux.
Joseph Ponthus est sans nul doute la révélation du début d’année 2019.

présentation de l’éditeur :
« À la ligne est le premier roman de Joseph Ponthus. C’est l’histoire d’un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps. Ce qui le sauve, c’est qu’il a eu une autre vie. Il connaît les auteurs latins, il a vibré avec Dumas, il sait les poèmes d’Apollinaire et les chansons de Trenet. C’est sa victoire provisoire contre tout ce qui fait mal, tout ce qui aliène. Et, en allant à la ligne, on trouvera dans les blancs du texte la femme aimée, le bonheur dominical, le chien Pok Pok, l’odeur de la mer.
Par la magie d’une écriture tour à tour distanciée, coléreuse, drôle, fraternelle, la vie ouvrière devient une odyssée où Ulysse combat des carcasses de bœufs et des tonnes de bulots comme autant de cyclopes.« 

un extrait de la critique de Christian Laborde dans la Nouvelle République des Pyrénées du 23 mars
« Enfin un mec qui, se jetant dans l’écriture d’un roman, refuse d’emblée le terrain de jeu où s’embourbent les romanciers dociles, prend la langue à bras-le-corps et décide de jouer son Je. (…) Des feuillets écrits avec la rage, la colère et l’espoir d’un homme qui tient le coup parce que Trenet chante bien, parce que sa femme l’aime, parce que son chien l’attend. (…) Vous lisez. Vous relisez à voix haute. Et vous n’avez qu’une envie : filer au bistrot du coin et gueuler « À la ligne », debout devant le bar. On vous écoutera. Parce que c’est vrai. Parce que c’est ça. Parce que c’est Ponthus.« 

des critiques et entretiens dans La Croix, Le Point, L’Humanité, Libération, L’Usine nouvelle, …
sur France Culture, France Info, France Inter, RTL, …

 

Publié dans AGENDA, dédicaces | Tagué , , | Laisser un commentaire

semaine 18

Retour hebdomadaire sur quelques livres reçus cette semaine.

Prochains rendez-vous pour la librairie :
– la venue de Joseph Ponthus le 17 mai
– le salon du livre d’Oloron les 25 et 26 mai : avec Pierre Adrian, Claude Dendaletche, Nanou Saint-Lèbe, Joseph Paroix, Alexis Metzger, Régine Péhau-Gerbet, Franck Manuel, BuBöl, Philippe Lescarret, Janette Ananos, Pierre Macia et la Maison de la Montagne, Jean-Yves Viollier, Emmanuel Ribaucourt et de nombreuses et nombreux autres autrices et auteurs dans un nouveau lieu (à découvrir très vite)

NB : librairie fermée le mercredi 8 mai

 

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 17

Comme chaque dimanche, retour en images sur la semaine écoulée : quelques livres reçus, mais aussi l’occasion de remercier très chaleureusement :

Régine Péhau-Gerbet et Pierre Castillou qui ont pallié l’absence involontaire de Pierre-Emmanuel Michel pour la présentation du livre de photographies « Histoires d’intérieurs« . Une nouvelle présentation aura lieu dès que possible, surveillez ce blog.

– Vous, clientes et clients fidèles, ou de passage, qui êtes venu.e.s samedi pour la Fête de la librairie indépendante. Rendez-vous l’année prochaine pour une fête qui est d’ores et déjà inscrite au calendrier des festivités de L’Escapade. Ci-dessous quelques photos de cette belle journée.

Durant le joli mois de mai (propice aux ponts et viaducs en tout genre), la librairie sera ouverte aux jours et horaires habituels du mardi au samedi, exceptés les jours fériés 1er, 8 et 30 mai.

Prochain rendez-vous de la librairie avec la venue très attendue de Joseph Ponthus le vendredi 17 mai pour « à la ligne – feuillets d’usine« .

Publié dans sélection hebdomadaire | 1 commentaire

Semaine 16

Billet hebdomadaire sur quelques nouveautés reçues cette semaine et pour remercier Yohann Villanua, Benjamin Bouyssou et l’équipe des « Mardis de l’insolite » pour la soirée autour de « Igaye » et longue vie à ce spectacle dont la première en duo a eu lieu ce soir-là à la librairie.

Cette semaine, rendez-vous vendredi 26 avec Pierre-Emmanuel Michel pour le lancement de son nouveau livre de photographies « Histoires d’intérieurs » (en savoir +).

Samedi 27 toute la journée, pour la première fois, L’Escapade participe à la Fête de la librairie indépendante : plus de 480 librairies à travers la France (une seule en Béarn !), la Belgique, le Luxembourg et la Suisse romande célèbrent à l’occasion de la Sant-Jordi, la journée mondiale du livre et du droit d’auteur.
A cette occasion, L’Escapade participe à l’opération « un livre, une rose »

Pour tout achat d’un livre, les client.e.s se verront offrir une rose (en partenariat avec le fleuriste de la cathédrale « l’arôme des sens ») et un livre d’artiste* : la reproduction du poème de Paul Eluard « elle se fit élever un palais » mis en valeur par 11 compositions gravées sur bois en pleine page par Serge Rezvani

Ce livre d’artiste fut tiré à 16 exemplaires en 1947.
Paul Eluard, poète de l’engagement et de la résistance, publia chez Gallimard le recueil « La rose publique » en 1934, repris par la suite dans « La vie immédiate ». Le poème au cœur de la manifestation, « Elle se fit élever un palais » est extrait de ce recueil.
Serge Rezvani, « Pluri-indisciplinaire », comme il aime à se définir, est à la fois peintre, poète, romancier, homme de théâtre et auteur d’innombrables chansons du patrimoine français, dont le célèbre Tourbillon de la vie…

* dans la limite des stocks disponibles

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les « histoires d’intérieurs » d’Oloron

couvLe vendredi 26 avril à 17h30 à la librairie sera l’aboutissement pour Pierre-Emmanuel Michel d’un pari un peu fou : photographier les intérieurs de maisons et immeubles privés d’Oloron.
« Demeures, ateliers, monuments, leurs espaces ou leurs détails, se dévoilent dans une vision intérieure de la ville qui raconte des bouts d’histoires universelles, laissez-vous emmener !« 

Durant 3 ans, Pierre-Emmanuel Michel, photographe bien connu à Oloron, avec l’aval des occupants ou des gérants, a pris plus de 1500 photos sur une quarantaine d’endroits, pour n’en retenir au final que 230 dans un beau livre de 160 pages.

Certains de ces lieux sont les points de départ à l’imagination de Pierre Castillouv-oloron-03
et Régine Péhau-Gerbet qui ont écrit 12 textes dans cet ouvrage.

Plus d’infos en cliquant sur ce lien et rendez-vous le vendredi 26 avril à 17h30 avec Pierre-Emmanuel Michel, Régine Péhau-Gerbet et Pierre Castillou pour le lancement du livre « Histoires d’intérieurs » et découvrir des endroits la plupart du temps inaccessibles et des beautés parfois insoupçonnées d’Oloron-Sainte-Marie.

Lire les articles de Sud-Ouest et de La République des Pyrénées du 20 avril 2019

pierremm

Publié dans AGENDA, dédicaces | Tagué , , , , | Laisser un commentaire