Semaine 14 : Jeunes en librairie

Bonjour

Depuis cette année, les établissements scolaires du second degré des Pyrénées-Atlantiques peuvent enfin participer au dispositif d’Éducation artistique et culturelle « Jeunes en librairie » qui leur permet de découvrir l’univers de la librairie indépendante, le métier de libraire, le prix unique du livre et les différents acteurs de la « chaîne du livre ».
C’est ainsi que j’ai rencontré dans leurs établissements les 6èmes du collège de Tardets et une classe de 3èmes du Collège des Cordeliers. En amont, les collégiens avaient parfaitement préparé leurs interventions et questions, ce qui a permis des échanges enrichissants.
Ces derniers jours, ces élèves ont « visité » la librairie (pour la première fois pour la grande majorité, plus habitués à l’achat en ligne ou en grande surface, qui semblent être moins intimidants que passer la porte d’une librairie de quartier) et ont pu profiter de leurs bons d’achat.
Merci à Mesdames Delpech et Salabert d’avoir pris l’initiative de cette action pour la première année et d’avoir travailler la rencontre en amont avec leurs élèves.
Merci également à notre association régionale qui porte ce dispositif sur la région Nouvelle-Aquitaine.
Appel aux établissements du Haut-Béarn et de la Soule : je suis partant pour de nouvelles rencontres l’année prochaine, à agrémenter éventuellement avec une rencontre d’auteur et/ou d’éditeur.

Cette semaine, Gérard Noiriel passera à la librairie mercredi 13 entre 15h00 et 17h00 pour des discussions informelles sur ces ouvrages, avant sa conférence théâtralisée à 18h00 au centre social « Rhétorique de la haine » : vous retrouverez ces livres également à l’issue de la soirée.

La librairie fermera vendredi soir pour une semaine de vacances (réouverture le mardi 25 avril à 9h30).

Après Étienne H. Boyer (voir photo ci-dessous), ça sera au tour de Claire Sibille de rejoindre l’ours de Sainte-Marie le samedi 30 avril de 9h30 à 12h00 pour la séance de dédicaces de son roman « Inventaires » aux éditions Novice.
15 août 1997, Tristan, cinq ans, se noie dans la piscine de ses grand-parents.
Trois femmes, trois générations, un même drame.
Comment se (re)construire ? Comment (re)tisser des liens ?
Premier roman sensible, ancré dans ce début de siècle chaotique.
Claire Sibille a reçu pour ce roman le titre du roman non publié.

Et enfin, un grand merci à Anna et Maxime pour cette très belle journée aux Jardins d’Humus dimanche pour leur fête annuelle des plants et semences paysannes : du monde, du soleil, des producteurs et artisans locaux, de la musique et de la bonne humeur, what else ?

Bonne semaine

Cédric

PS : une autre première pour moi -> une petite chronique littéraire sur Radio Oloron, à réécouter ici

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Semaine 13 : sur les routes avec Étienne H. Boyer

Bonjour à toutes et tous,

Quelques photos en fin de lettre de la matinée passée samedi dernier avec Sylvain Vanderesse : ces moments de partage à la librairie manquaient clairement depuis deux ans.

Samedi 9 avril, rendez-vous de 9h30 avec Étienne H. Boyer pour son nouveau roman « Les routes du crépuscule » qui vient de paraître chez Astobelarra.
Présentation de l’éditeur : « Maxime et Valentine sont en pleine crise conjugale. Afin d’essayer de sauver son couple avant qu’il ne soit trop tard, Max entraîne son épouse dans un voyage de noces-bis au Vietnam. Mais ce qui est cassé peut-il être réparé ? Et si, « par chance », ils pouvaient tout recommencer, le feraient-ils exactement de la même façon, ou tenteraient-ils d’aller au bout de leurs rêves respectifs ? Ceci n’est pas un roman d’amour ni une fiction fantastique, mais une parabole sur les regrets, le deuil et la résilience.« 
Remonter le temps pour recommencer une histoire d’amour à zéro : bonne idée ou nouvelle aventure ? Laissez-vous embarquer par ce roman : je vous mets au défi d’en imaginer la fin !

Mercredi 6, la librairie ouvrira certainement vers 10h00 : avant j’interviendrai sur Radio Oloron, dans les nouveaux locaux et dans une nouvelle émission (rassurez-vous, je ne parlerai que quelques minutes de deux ou trois livres, je ne deviens pas animateur radio).

Dimanche 10 avril : c’est le premier tour des élections présidentielles partout en France, et c’est aussi la Fête des plants et des semences paysannes à Lasseube chez Anna et Maxime Les jardins d’humus
Des paysans, des artisans, des artistes chanteurs et musiciens, des associations, des conférences …. et une librairie « hors les murs » avec des ouvrages tout public, jeunesse et adulte, sur le jardinage, l’agriculture, l’écologie, les plantes médicinales, le chanvre, ….

Mercredi 13 avril : Gérard Noiriel à la librairie de 15h00 à 17h00. (avec ces principaux ouvrages, notamment « le venin dans la plume » et « une histoire populaire de la France »
A 18h00, au Centre social La-Haüt, il donnera avec Martine Derrier, sa conférence théâtralisée « Rhétorique de la haine ».
Cette nouvelle conférence gesticulée et théâtralisée est centrée sur les discours publics qui alimentent la haine de l’Autre. Elle met en scène un personnage imaginaire qui réussit à s’imposer comme un polémiste célèbre en développant un discours de haine focalisé sur un ennemi imaginaire. Le recours à la fiction permet de prendre du recul par rapport à l’actualité afin de focaliser l’attention du public sur les facteurs qui entrent en jeu dans la fabrication d’une croyance collective ; transformant ainsi une minorité en « problème » au détriment de toute argumentation rationnelle. Le spectacle est aussi une réflexion sur le métier d’historien et les problèmes auxquels il se heurte quand il veut combattre ces discours de haine en s’appuyant sur son savoir.
L’humour, la dérision, l’ironie sont mobilisés pour inciter le spectateur à réfléchir et à s’interroger sur lui-même.
Le spectacle alterne des jeux de rôle sous forme dialoguée, des lectures et projections de documents d’époque, des chansons populaires, reprises en chœur. Le public est invité à participer et à animer le débat qui occupe la seconde partie de la soirée
.


la suite de l’agenda est ici

Bonne semaine

Cédric

PS : je vous rappelle que la librairie sera fermée du 16 au 25 avril (je vais voir un de mes fils qui fait un semestre d’études à l’Université de Varsovie)

Publié dans AGENDA, dédicaces, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 12 : l’argot de Sylvain Vanderesse

Bonjour à toutes et tous

Quel plaisir de reprendre le chemin des dédicaces à la librairie samedi dernier avec Philippe Lescarret !

Ce samedi 02 avril, c’est l’Oloronais Sylvain Vanderesse qui vous donne rendez-vous de 9h30 à 12h00 pour dédicacer son quatrième ouvrage sur l’argot « 30 jours pour jacter comme mézigue » qui vient de paraitre aux éditions de l’Opportun.
Présentation de l’éditeur : « Quel est le point commun entre : Hugo, Rabelais, Céline, Balzac, Queneau, Zola, Renaud et San-Antonio ? L’argot bien sûr !
Cette langue inépuisable « habite » notre vocabulaire depuis des siècles. Née dans la rue, elle termine parfois dans les pages conservatrices de nos dictionnaires. Preuve de sa force et de son usage.
Grâce à Sylvain Vanderesse, fin connaisseur de la langue verte, ce livre-jeux largement illustré par Samuel Rimbault, va vous permettre de devenir un argotier de référence et surtout d’apprendre de belles histoires sur les origines et la signification des mots d’argot parfois tombés dans l’oubli. 
Charades, devinettes, rébus, anagrammes, quiz, lexique, mots croisés, mots troués, mots à relier, chenilles… Les 200 jeux proposés dans ce livre vont vous aider à jacter comme Mézigue !
« 

À venir : Étienne H. Boyer le 9, la librairie hors les murs à Lasseube le 10, Gérard Noiriel le 13, Claire Sibille le 30, Toulouse-la-Rose et Arnaud Viviant le 6 mai …. retrouvez l’agenda ici.

Concernant la venue à Oloron le 13 avril de l’historien Gérard Noiriel (spécialiste de l’histoire ouvrière et de l’histoire de l’immigration, notamment), surveillez la prochaine lettre d’infos de la librairie et la presse locale. Il donnera une conférence théâtralisée au Centre social La-Haut en fin de journée et passera l’après-midi à la librairie, selon des modalités encore à définir.

Dans le cadre du Printemps des Poètes, Livres sans frontières et les bénévoles de la bibliothèque de Lasseube, vous donnent rendez-vous le jeudi 31 mars à 20h00 à Lasseube pour des lectures de poèmes et haïkus.

Je consacrerai une prochaine lettre hebdomadaire à l’opération « Jeunes en librairie » à laquelle participe cette année L’Escapade et les 6ème du Collège de Tardets ainsi qu’une classe de 3ème du Collège des Cordeliers.
Mardi 29, les jeunes Souletins passent la matinée à la librairie : ça risque d’être un peu « agité », si vous le pouvez, reportez votre venue à l’après-midi 😉

Bonne semaine

Cédric

Publié dans AGENDA, dédicaces, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 11

Bonjour à toutes et tous,

une courte lettre (avec un peu de retard, désolé) pour vous rappeler que les dédicaces à la librairie reprennent dès ce samedi 26 mars de 9h30 à 12h00 avec Philippe Lescarret pour son nouveau roman « Le silence des pins » paru chez Cairn.
Le programme des prochains rendez-vous est à retrouver ici.

Désormais, l’ensemble du catalogue des Éditions du Petit Écart est disponible à l’Escapade :
avec le petit dernier « Ladies in blues » de Michel Quint, et les titres précédents de Hervé Le Corre, Marin Ledun, Patrick Pécherot, Jean Rouaud, Romain Slocombe …. et « La trace du héron » de Pascal Dessaint* que vous avez découvert ici même l’automne dernier.
De chouettes textes et de beaux ouvrages !
extrait du site de l’éditeur (lien en commentaire) :
« Un Petit Écart, c’est quoi ?
c’est une proposition insolite faite à un auteur qui l’entraîne hors de ses sentiers littéraires habituels.
Une possibilité de livrer un texte différent, un texte forcément court, peut-être intime, peut-être politique, peut-être poétique …
« 
* autre info sur Pascal Dessaint : va paraître cette semaine aux éditions La Déviation, son nouveau recueil de nouvelles « Jusqu’ici tout va mal« .

Une petit clin d’œil à Livres sans frontières dont la première journée du Printemps des Poètes a été une belle réussite : la salle du Bel Automne était pleine à craquer samedi dernier.
Prochain rendez-vous : ce mercredi 23 à la galerie Terre et Sienne, place de la Cathédrale, à 17h00.

Bonne semaine

Cédric

Publié dans AGENDA, dédicaces, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 10

Bonjour à toutes et tous,

dans la sélection subjective de dix ouvrages reçus ces derniers jours, vous verrez « 30 jours pour jacter comme Mézigue ! » de Sylvain Vanderesse. Sylvain sera en dédicace samedi 2 avril de 9h30 à 12h00 avec cet ouvrage et ces précédents autour de l’argot et des jeux de lettres.
Retrouvez les prochaines dédicaces sur la page agenda de ce blog.

Deux idées lecture cette semaine.
Sylvie vous suggère « la femme d’après » d’Arnaud Friedmann à La Manufacture de Livres.
« Une mauvaise rencontre qui bouleverse la vie d’une femme. Obsession, ressassement qui va la mener jusqu’au crime. Un récit tout en tension qui ne laisse pas le lecteur respirer un seul moment. Très fort.« 
Si vous le souhaitez, n’hésitez, comme Sylvie, à m’envoyer deux ou trois phrases sur vos dernières lectures et rejoindre ainsi « les petits mots des client.e.s« .
« Le silence des pins » de Philippe Lescarret aux éditions Cairn.
Entre suspens et romance, Philippe Lescarret nous propose une histoire ancrée dans les Landes, mais universelle sur les secrets enfouis, l’amour et l’amitié, la transmission intergénérationnelle et les luttes d’aujourd’hui.
Philippe sera à la librairie le samedi 26 mars. Ça sera l’occasion de lui demander si l’on retrouvera Tiphanie et Erwan dans un prochain opus, tant la fin de « Le silence des pins » est ouverte.

Rendez-vous samedi prochain pour la prochaine date oloronaise du Printemps des Poètes, organisé par Livres sans frontières, et du 15 au 28 mars à la Médiathèque pour l’exposition de photos de Pierre-Emmanuel Michel.

Bonne semaine

Cédric

Publié dans AGENDA, dédicaces, sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 9 : retour à la « normale »

Bonjour à toutes et tous,

au regard de l’évolution des contraintes sanitaires, les dédicaces à la librairie vont reprendre prochainement, principalement les samedis matins pour tenir compte de l’évolution des habitudes oloronaises.
La première aura lieu le samedi 26 mars de 9h30 à 12h00 avec un habitué de la librairie.
Philippe Lescarret, après quatre polars parus dans la collection « du Noir au sud », vous dédicacera son premier roman de littérature générale « le silence des pins » qui vient de paraître chez Cairn.
Le programme complet des rencontres à venir vous sera communiqué dans les jours prochains.

A l’occasion de la 24ème édition du Printemps des Poètes, Livres sans Frontières propose différents rendez-vous, entre les 12 et 31 mars, à la Médiathèque des Gaves, la salle Bel-Automne, la galerie Terre et Sienne, le marché de la Ferme Borderouge et à la bibliothèque de Lasseube (programme ici ou sur papier à la librairie et dans les commerces oloronais)

Notez également dans vos agendas, la prochaine édition du Salon du livre d’Oloron, organisé par LSF, les 21 et 22 mai au Jardin public.

Une suggestion de lecture :
« en votre intime conviction » de Clémentine Thiébault chez Robert Laffont.
Journaliste, critique littéraire, habituée du salon palois « un aller-retour dans le noir », Clémentine Thiébault a été tirée au sort pour participer à un jury d’assises. Elle nous en fait le récit personnel, ponctué d’informations sur le processus judiciaire et de références à de célèbres faits divers et procès.
Vous vivrez avec l’autrice une expérience démocratique (un devoir auquel nul citoyen de plus de 23 ans ne peut se soustraire sans raison valable) ainsi qu’une véritable épreuve psychologique.

A voir dans les vitrines de L’Escapade, une sélection de littérature féministe à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, et des romans d’auteurs ukrainiens et russes, des ouvrages historiques et des essais d’actualités sur l’Ukraine et la Russie.
« Quelle connerie la guerre »
(le poème de Prévert « Barbara » dit par Serge Reggiani après la sélection hebdomadaire)

Je vous souhaite quand même une belle semaine

Cédric

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 8 : lectures de vacances

Bonjour à toutes et tous,

après deux semaines de vacances ressourçantes, voici venu le temps de la reprise : la librairie rouvre ce mardi 1er mars à 9h30.

Vous trouverez ci-dessous la sélection habituelle d’une dizaine d’ouvrages reçus avant mes congés, ainsi quelques idées de lectures.

Mon coup de cœur parmi elles va à « Les derniers jours des Fauves » de Jérôme Leroy chez La Manufacture de livres.
Les coulisses d’une élection présidentielle française marquée par une pandémie et une longue sécheresse. Toute ressemblance avec la situation politique actuelle (ou passée) ne serait pas forcément fortuite (barbouzeries comprises). Un thriller politique, cynique et vif, que je recommande chaudement.

J’ai également aimé :

« Usual victims » le dernier polar de Gilles Vincent au Diable Vauvert.
Un thriller cinématographique, très ancré dans notre époque.
« Regardez-nous danser », le tome 2 de la grande fresque familiale « Le pays des autres » de Leïla Slimani chez Gallimard.
J’ai trouvé cette suite encore plus captivante que le premier opus.
« Sauvagines » de Gabrielle Filteau-Chiba aux éditions Stock.
Le second roman paru en France de l’autrice québecoise de « Encabanée » est encore fortement dépaysant, engagé, naturaliste : une nouvelle réussite.
Et pour finir, une satire réjouissante, une comédie explosive au faux air de polar, « Monument national » de Julia Deck, aux éditions de Minuit.

Évidemment, dans ces lectures de vacances, il y aura eu une petite déception dont je vous parlerai de vive voix au 16 rue de la Cathédrale dès mardi.

Bon week-end et à très vite.

Toutes mes pensées pour Alexandra Koszelyk, l’autrice de, entre autres, « À crier dans les ruines » et pour l’Ukraine.

Cédric

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 5

Bonjour

une courte lettre d’infos aujourd’hui pour vous rappeler que la librairie est ouverte encore cette semaine et ensuite, je fais une pause durant les vacances scolaires pour rouvrir en pleine forme le 1er mars.

Vous trouverez sous ce lien une chronique de France Culture qui explique très bien pourquoi une pénurie de papier se profile à l’horizon (vive la vente à emporter et les livraisons à l’unité à domicile, entre autres).
À cela s’ajoute une désorganisation complète d’un des gros distributeurs français : ce qui explique pour de nombreux titres des délais de livraison qui se sont allongés en ce début d’année.

Je vous souhaite de passer une bonne semaine.

Cédric

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 4 : ¡No pasaran!

Bonjour à toutes et tous,

un nouveau coup de cœur pour accompagner cette lettre hebdomadaire : « l’autre moitié du monde« , le troisième roman de Laurine Roux aux éditions du Sonneur.

Espagne, delta de l’Èbre, années 30, des paysans réunis dans la fraternité de la misère tentent l’expérience révolutionnaire, la collectivisation de leur outil de travail. Leur révolte sera réprimée dans la violence et le sang par les franquistes.
Cette histoire d’amour, de haine et de mort nous est racontée principalement à travers la jeune Toya, que découvrira une autre jeune femme, Luz, bien des années plus tard.
Au-delà du récit que vous ne pourrez pas lâcher, de la tragédie de la Guerre d’Espagne et de ses conséquences individuelles, vous serez admiratifs de la plume de Laurine Roux qui sait si bien conter les élans collectifs, comme les émois les plus intimes.
De ce côté-ci des Pyrénées, dans notre Sud-ouest qui a accueilli de nombreuses et nombreux réfugiés espagnols, où la CNT est encore bien vivante, ce roman devrait résonner longtemps.

Laurine Roux, si la situation sanitaire nous le permet, et si vos pas vous amènent vers notre Béarn, je serai ravi de vous accueillir à L’Escapade.

Je vous souhaite une belle semaine

Cédric

PS 1 :la la chanson ¡No pasaran! après les photos.
PS 2 : je vous rappelle que la librairie sera fermée pour congés du 13 au 28 février, soyez prévoyants dans vos achats.

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire

Semaine 3

Bonjour à toutes et tous,

comme chaque semaine vous retrouverez ma sélection de dix ouvrages reçus ces derniers jours.

Ce n’est pas mon domaine de prédilection, mais aujourd’hui, je vous invite à lire le premier tome d’une saga fantastique qui vient de paraître chez Robert Laffont dans la collection R (collection pour les plus de 15 ans et jeunes adultes*) « Le sanctuaire d’Emona » d’Alexandra Koszelyk.
Il y a des autrices ou auteurs que je suis à chaque nouveau livre parce qu’un de leurs ouvrages ou leur venue à L’Escapade m’a particulièrement marqué.
A. Koszelyk n’est pas encore venue à Oloron-Sainte-Marie, mais j’ai beaucoup aimé ces deux précédents romans « À crier dans les ruines » et « La dixième muse » (je vous en parlais il n’y a pas si longtemps).
Comme dans ces deux premiers romans, « Le sanctuaire d’Emona« est avant tout une ode à la nature.
Entre mythes et légendes au XXIème siècle, nous suivons deux adolescentes, Séléné et Irina, dans un périple qui doit les mener de France jusqu’en Australie, mais qui se retrouvent bloquées en Slovénie.
Si comme moi, vous êtes plutôt hermétiques aux « mondes parallèles », à la magie ou aux tarots, rassurez-vous, le suspens est au rendez-vous et vous vous prendrez très vite d’affection pour ces deux ados et aurez hâte de découvrir le tome 2 (en Ukraine a priori, si j’ai bien suivi) pour savoir d’où vient Séléné et qu’est-ce qui la relie à Irina.
Alexandra, Oloron-Sainte-Marie se situe à peu près à mi-chemin entre Gavarnie et la côte basque 😉 ; donc dès que les rencontres conviviales en librairie seront possible (sans passe, sans masque), vous êtes invitée à faire une pause à L’Escapade. L’invitation est lancée.

* Si comme votre libraire, vous avez plusieurs fois 15 ans, vous pouvez quand même lire ce roman.

Bonne semaine

Cédric

Rappel : soyez prévoyant.e.s dans vos futurs achats, la librairie sera fermée pour congés du 13 au 28 février (deux semaines complètes de congés, ça ne m’était pas arrivé depuis 2019 : je compte sur votre compréhension)

Publié dans sélection hebdomadaire | Laisser un commentaire