Semaine 45 : anniversaire confiné

Bonjour à toutes et à tous,

l’an dernier, nous fêtions nombreuses et nombreux les 3 ans de la librairie avec Corinne Morel-Darleux, sans se soucier de distanciations physiques, en trinquant à un monde meilleur et à la bonne santé de L’Escapade.

L’essai de Corinne « Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » s’était classé à la deuxième place des meilleures ventes de la librairie en 2019 (derrière l’autre coup de cœur 2019 « À la ligne » de Joseph Ponthus aux éditions de La Table ronde).
Alors que son éditeur Libertalia annonce cette semaine le douzième tirage et le 20000ème exemplaire imprimé, « Plutôt couler … » est encore dans le top 10 des ventes 2020 de L’Escapade à ce jour.

Que cette soirée paraît loin aujourd’hui, alors que nous aurions dû souffler la quatrième bougie ce samedi lors de la dédicace de Janette Ananos pour son récit autobiographique « Rue Paillassère » qui vient de paraître aux éditions Monhélios.
Dans ce récit à plusieurs voix, Janette revient sur sa jeunesse simple et tranquille à Arette dans les années soixante (avant et après le séisme de 1967). Notons que ses tranches de vie pyrénéennes auraient bien pu se dérouler dans d’autres régions rurales de France. On s’attache à sa famille et ses voisins de rue auprès desquels il semble certain que Janette a reçu une de ses qualités premières : le goût des autres.

Je vous donne rendez-vous début novembre 2021 pour souffler la cinquième bougie de L’Escapade.
Ce qui nous donne le temps de réécouter la première chronique consacrée à l’Escapade le 03 novembre 2016 : merci à Daniel Corsand de France Bleu Béarn et Bigorre.

Après tous les derniers élans et commentaires sur les atouts des formidables librairies françaises, le gouvernement vient d’annoncer que désormais, nous pourrions expédier des livres à nos clients pour 0,01 centime d’euro durant le confinement (écoutez la chronique de Guillaume Erner)
Prudent, je vais attendre que le Syndicat de la Librairie Française nous communique le mode d’emploi de cette nouvelle usine à gaz (en espérant que que ça ne soit pas qu’un effet d’annonce).

Donc, pour cette semaine, L’Escapade va continuer à fonctionner en système de retrait de commandes, dont je vous rappelle le principe :

1/ vous réservez ou passez vos commandes par courriel (librairie.escapade@gmail.com), sur notre site régional www.librairies-nouvelleaquitaine.com ou par téléphone lors des créneaux d’ouverture (05 59 39 40 30) *
2/ dès que vous avez confirmation de ma part, vous pouvez venir retirer votre commande (sans oublier votre attestation de déplacement !)
3/ vous réglez sur place en espèces (euros ou tindas) ou par chèque (mon terminal bancaire n’est pas mobile et ne le sera pas) ou par virement en amont.
4/ et sans oublier que même devant la porte de la librairie, la distanciation physique et le port du masque (sur la bouche et sur le nez 😉 ) sont obligatoires.
5/ Pour les Oloronais.es, vous pouvez aussi vous faire livrer à vélo par Maud (voir la lettre d’infos de la semaine dernière).
NB : ce fonctionnement est chronophage et stressant : je vous prie de bien vouloir m’excuser si parfois vous vérifiez à vos dépens ma réputation de « libraire ronchon » ou d’ « ours grognon » 🙂

Lors du confinement printanier, je vous invitais à profiter de ce moment pour réapprendre à prendre le temps. C’est l’occasion de mettre en pratique cet engagement. Comme je vous en informais la semaine dernière, la chaîne logistique du livre fonctionne presque normalement. Néanmoins, les contraintes sanitaires et l’éloignement des entrepôts de la région parisienne de notre piémont pyrénéen font que vos commandes ne peuvent pas arriver aussi vite que vous le souhaitez. Pour une commande passée entre le mardi et le samedi, il faut compter 5 à 10 jours pour que celle-ci arrive jusqu’à Oloron. Moins de cinq est quasiment impossible et plus de dix n’arrive que très rarement. Avec ce système, la librairie a un ratio coût/rapidité convenable et vous pouvez être quasiment certain que l’ensemble des personnels est respecté et les transports rationalisés (en tout cas, plus que dans des systèmes logistiques qui semblent plus rapides).

En ces temps incertains, les ventes de livres chutent forcément, occasionnant ainsi des difficultés à venir pour les librairies, pour les maisons d’éditions et inévitablement pour les autrices et auteurs qui sont les premiers maillons de la chaine du livre.
Au nom de tous les maillons, je vous remercie de faire vivre à ce niveau le système de retrait de commandes de L’Escapade : grâce à vous et à votre soutien, nous passerons ce cap.

Pour conclure cette longue lettre dominicale, Sylvie vous fait part de sa dernière lecture : « Arts Premiers » de Pierre Bergounioux aux éditions Galilée.
« Un petit livre intelligent et précis. Bergounioux continue encore et toujours avec sa lucidité extrême à nous faire penser. Urgent en ces périodes d’obscurité ».
Si vous aussi, vous voulez partager vos dernières lectures et coups de cœur, n’hésitez pas à me les envoyer.

En vous souhaitant de passez une belle semaine et un bon mercredi férié (comme chaque jour férié, la librairie sera fermée ce mercredi 11 novembre)

Cédric

PS1 : « Donnez à lire » et « Libe libre » continuent durant le confinement.
PS2 : De nombreux commerces « non essentiels » de notre territoire fonctionnent également en système de retrait de commandes, vous trouverez sur le site de la Communauté de Communes une liste régulièrement mise à jour.

* les messages déposés sur le répondeur ne sont pas écoutés et si je ne réponds pas durant les créneaux d’ouvertures, c’est que je suis déjà en ligne ou occupé avec un.e client.e pour un retrait de commande. Réessayez plus tard.

Cet article a été publié dans sélection hebdomadaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s