Semaine 12 et confinement

Bonjour à toutes et à tous,

cette semaine, et certainement pour d’autres à venir, je ne pourrai pas poster de photos de nouveautés reçues à la librairie.
(* quelques illustrations en bas d’article néanmoins).

L’Escapade est fermée, la chaîne logistique du livre est à l’arrêt, et c’est nécessaire !

Vous êtes quelques uns encore à me passer commande (je vous en remercie chaleureusement), en me demandant un moyen pour récupérer vos livres.
Hormis le fait que je suis bien incapable aujourd’hui de vous fournir des livres que je n’ai pas en rayons (arrêt des livraisons), il n’est pas raisonnable à ce stade d’envisager une réponse autre que « non, ça n’est pas possible ». La distribution de livres créerait autant de points de contacts et de possibilités de propagation du virus.
A ce stade, je peux encore enregistrer vos commandes pour vous les servir le plus vite possible après la reprise.

Évidemment, je considère que la lecture, les arts plastiques, le spectacle vivant, la culture sont des éléments essentiels pour la vie de chacune et chacun, et pour la vie collective.
Mais, en cette période de confinement, soyons sérieux et responsables, et privilégions d’abord la sécurité sanitaire et la sécurité alimentaire. Ensuite, viendra le temps de trouver des solutions pour les secteurs culturels (et bien d’autres).

C’est un déchirement de ne pas pouvoir vous accueillir dans nos librairies, mais c’est une décision (quasi) unanimement partagée par la profession (voir le communiqué du Syndicat de la Librairie Française). Je vous fais part également, entre autres, des propos de la Librairie La Flibuste, de Rodolphe Urbs de « La Mauvaise réputation », de Christine Barros ou encore de la Librairie Tonnet : ces prises de positions reflètent assez bien la diversité de tons des libraires qui disent néanmoins, dans une belle unanimité, comme nous le demande la communauté médicale : « restez chez vous ! »

Si vraiment, vous n’avez plus rien à lire, vous pouvez acheter des livres numériques sur « Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine » où vous pouvez même choisir la librairie à qui reverser un tout petit pourcentage du prix de ce livre numérique.
Des maisons d’éditions et structures culturelles mettent également en ligne gratuitement de nombreux titres (exemples ici ou ).
Vous pouvez aussi télécharger gratuitement plus de 8000 livres audio ici.

De nombreuses autrices et nombreux auteurs écrivent sur Internet ou dans les journaux leurs impressions, leurs vies de confinement. En voici trois qui m’ont marqué cette semaine dans des registres très différents :
Nicolas Mathieu sur son Facebook le 16 mars
« Lettre aux Français depuis leur futur » de Franseca Mélandri parue dans Libération le 18 mars
« Dans le mur » de Hervé Le Corre sur Rue 89 Bordeaux le 20 mars

Pendant ce temps, comme vous, je suis chez moi, entre anxiété et sidération, abreuvé par les médias et les réseaux sociaux sur cette pandémie et les inévitables polémiques, encore incapable de lire plus de 30 pages d’affilée.
Malgré tout, j’ai de la chance. Je vis à la campagne où les solidarités s’organisent. J’ai pu profiter du soleil printanier pour reprendre avec plaisir mon jardin et mon potager.
Et je découvre comme beaucoup « les joies » de l’enseignement à domicile, ce qui renforce encore plus l’admiration que j’ai pour le corps enseignant 😉

Ces jours prochains, il va pleuvoir et faire plus frais, je vais prendre le temps de lire et vous faire part de ces lectures dans un prochain billet.

D’ici là, prenez soin de vous, prenons soin de nous.

J’ai hâte de vous retrouver au 16, rue de la Cathédrale à Oloron.

Cédric

 

 

Cet article a été publié dans sélection hebdomadaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s