Poésie dans les Chais

à l’occasion de la dernière soirée du Festival de Poésie contemporaine « Poésie dans les chais« , la librairie se délocalisera le mercredi 4 octobre à Monein à 20h00, au Domaine Nigri.

« Gave et Galerie montagnaise » poesie_chais2017

Cole Swensen et Didier Bourda ont invité le designer sonore Martin Antiphon à mixer leurs textes et voix, autour du Gave de Pau, et autres eaux bien plus lointaines. Lentement, morceau après morceau, suture après suture, le corps d’écrits récupérés prend forme sur la table de mixage… Le texte mis à plat sur cette surface en deux dimensions comprend dès lors plusieurs niveaux, plusieurs plans, plusieurs cadres ou plusieurs séquences, plusieurs tailles, plusieurs blocs, plusieurs sons, plusieurs langues (le français, l’anglais, le gascon, le basque, l’amérindien) des deux côtés de l’Atlantique

Née à San Francisco en 1955, Cole Swensen partage sa vie entre les États-Unis et Paris. Elle a publié onze livres de poésie dont Gave (Omnidawn, 2017) suite à deux résidences d’écriture à Pau en 2014 et 2015. Cole Swensen est également traductrice de poésie française contemporaine.

Né en 1983. ingénieur du son, producteur et musicien (basse, guitare), Martin Antiphon quitte son poste d’assistant-son à l’IRCAM en 2010 et devient régisseur des studios Music Unit. Il continue aujourd’hui ses activités d’ingénieur du son indépendant – par exemple en intervenant pour l’IRCAM ou le trompettiste Ibrahim Maalouf – et occupe les postes d’ingénieur du son et de producteur au sein de Music Unit (Montreuil).

Né à Pau en 1959. Quinze années de compagnonnage avec la scène, autour de ses propres textes qui restent une véritable fabrication du langage, Didier Bourda triture des mots (séries, répétitions, deux textes simultanés, enchevêtres pour deux discours différents) souvent en duo avec l’accordéoniste improvisateur Jesus Aured.
Depuis quelques années il travaille la dimension sonore de ses textes avec le designer sonore Martin Antiphon. Il est depuis 2003 le directeur artistique de Poésie dans les chais. Son texte Galerie montagnaise est à paraitre prochainement aux éditions Lanskine.

Didier est venu en mars dernier à L’Escapade à l’occasion du Printemps des Poètes 2017.

 

Cet article, publié dans AGENDA, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s