Semaine 37

Bonjour à toutes et tous,

vous avez remarqué depuis quelques jours un allongement des délais de livraison, indépendant de ma volonté, qui s’explique principalement par deux raisons :

– comme tous les ans, septembre voit un volume important d’ouvrages à préparer dans les entrepôts de distribution : clairement, cette année, les grands distributeurs ont mal anticipé cette augmentation de travail et refusent d’embaucher du personnel supplémentaire pour faire face (coucou Monsieur Vincent Bolloré, entre autres 😦 )
– la majorité de vos livres commandés à L’Escapade partent de la région parisienne dans les camions de Géodis qui semble avoir avoir un vrai souci de redirection vers les Pyrénées depuis sa plateforme bordelaise (exemple : vendredi dernier, j’ai reçu 1 colis sur les 12 annoncés, les 11 autres restant bloqués en Gironde).

Si notre Syndicat de la Librairie Française fait pression actuellement sur la chaîne logistique du livre dont les manquements pénalisent principalement les petites librairies indépendantes, je ne peux que vous alerter et vous inviter à anticiper au maximum vos commandes, notamment scolaires.

Ceci étant écrit, je vous rappelle que :

Le samedi 25 septembre, la librairie fermera à 18h00.

Vendredi 1er octobre à 18h00, une rencontre avec Olivier Truc se déroulera à la Médiathèque des Gaves à l’occasion d’un aller retour dans le noir (la librairie fermera à 17h30).

Vendredi 8 octobre à 18h00, à l’auditorium de la Villa Bedat, Livres sans frontières et L’Escapade accueillent enfin Patrick Fort pour son roman « Le Foulard rouge » paru en 2020 chez Gallimard.
La situation sanitaire nous a déjà fait reporter deux fois cette rencontre ; la troisième devrait être la bonne !
(la librairie fermera à 17h30).

La librairie sera fermée le samedi 16 octobre en raison de la présence de L’Escapade sur le salon jeunesse « Frissons à Bordères » : vous retrouverez sur mon stand Catherine Anne, Quitterie Laborde, Sophie Soleil, Pascal Teulade et Jean-Christophe Tixier, et bien d’autres autrices et auteurs sur ce formidable événement.

Réservez également le vendredi 22 octobre pour une rencontre avec Pascal Dessaint à la Villa Bedat, je vous en reparle très vite.

Pour terminer, un petit clin d’œil à Didier Bourda dont le festival Poésie dans les chais a navigué de Jurançon à Nay en passant par Gélos et Oloron : bon cru 2021.

Bonne semaine

Cédric

Cet article a été publié dans sélection hebdomadaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s