Semaine 10

Bonjour à toutes et tous,

Mars et ses giboulées, dimanche et la lettre hebdo de la librairie en dix photos.

Dans les idées de lectures de la semaine :

« La grande confusion » de Philippe Corcuff aux éditions Textuel.
Corcuff nous envoie un beau pavé de 670 pages, touffu, documenté, référencé, sur les débats idéologiques actuels. Il nous donne des clés pour tenter de comprendre l’époque politique en France et pour nous aider à lutter contre le confusionnisme ambiant.
Évidemment, le lecteur pourra ne pas être d’accord avec toutes les démonstrations et analogies de l’auteur, mais cet essai est salvateur et autrement plus stimulant que les débats sans fin et souvent superficiels sur les réseaux sociaux. 

« Tempête Yonna » de Cyril Herry aux éditions In-8.
Le hameau de Braconne est coupé du monde quelques jours suite à une tempête. Les arbres tombés à terre et les urgences ailleurs empêchent de rallier ou de sortir de cette communauté d’une quinzaine d’âmes. Sans eau, électricité et autres réseaux de communication, il faudra donc s’entraider, faire passer le collectif avant les désirs individuels, sauvegarder le groupe de la folie des hommes. Une fuite immobile que Cyril Herry décrit fort bien : vous n’aurez aucun mal à ressentir les journées et les nuits passées à Braconne.
Dès que les conditions le permettront, cela pourrait donner une belle rencontre à Oloron et une occasion de parler des éditions In-8.

Des impressions de quelques-unes des dernières lectures de Sylvie, fidèle parmi les fidèles de L’Escapade :
« Brèves de solitude » de Sylvie Germain chez Albin-Michel : un roman humaniste, profond sur fond de Covid et confinement. Une galerie de portraits de solitaires touchante. A lire absolument.
« Betty » de Tiffany McDaniel chez Gallmeister : Un roman âpre sur la condition des femmes et des Indiens. Mais la poésie n’en est pas absente. On se laisse facilement embarquer par le témoignage de la narratrice.
« Les buveurs de vent » de Franck Bouysse chez Albin-Michel : Roman aux allures de western. Une fable tragique racontée dans un style précis, juste et poétique.

Pour finir, vous reconnaîtrez dans la première photo de cette sélection les deux dernières réalisations d’Amandine Laprun ;
et dans la dernière, un clin d’œil à l’ami André Cazetien qui nous a quitté le week-end dernier après 98 années d’une belle vie de luttes et de combats, sans jamais se résigner.
Adishatz André, et que ta Terre tant aimée te soit légère.

Belle semaine à toutes et tous.
Cédric

Cet article a été publié dans sélection hebdomadaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Semaine 10

  1. MAYALEN dit :

    les livres de ta soeurette… pour enfants?? Autre chose, aurais tu un petit recueil de Philippe Jaccotet?

    J'aime

Répondre à MAYALEN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s