Semaine 4

Bonjour,

retour dominical subjectif sur dix nouveautés reçues ces derniers jours.
Avant de vous suggérer deux idées de lecture, je vous rappelle que la librairie sera fermée pour congés du jeudi 11 au mardi 16 février inclus : soyez prévoyant.e.s dans vos commandes, notamment scolaires.
Sauf changement, jusqu’au 11 février, vous pouvez donc venir à la librairie du mardi au samedi de 9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h45 ou téléphoner à ces mêmes horaires au 05 59 39 40 30.
Vous pouvez continuer à passer vos commandes 24 heures sur 24 en envoyant un courrier électronique à librairie.escapade@gmail.com ou sur www.librairies-nouvelleaquitaine.com
Je vous rappelle également que vous pouvez vous faire livrer à vélo sur Oloron par Eat’s Maud.

Le 4 février sortira aux éditions Goutte d’or un premier roman noir d’anticipation, néanmoins ultra-réaliste, « la Pierre jaune » du journaliste Geoffrey Le Guilcher.
Pour son premier roman, il nous plonge dans une catastrophe nucléaire en France de manière extrêmement crédible. Il explore ainsi un futur possible qui ne va pas rassurer les lecteurs déjà inquiets sur la sécurité de nos installations nucléaires et sur la gestion d’une crise majeure.
Geoffrey Le Guilcher a enquêté sur l’usine nucléaire de La Hague durant plusieurs années. En 2011, il a pu obtenir une autorisation préfectorale de visiter ce site quasi inaccessible. S’il est très renseigné sur le nucléaire, il est également connu pour son infiltration dans un abattoir industriel qui a donné « Steak machine » aux éditions Goutte d’or.
On peut également le « soupçonner » d’être très bien renseigné sur les milieux activistes écologistes et/ou à tendance « anarcho-autonome » tant « les Jauniens » sont crédibles.
Présentation de l’éditeur : « Un jour de pluie, Jack Banks surgit à la Pierre jaune, lieu-dit d’un village breton situé dans la presqu’île de Rhuys. Ce policier doit infiltrer une communauté d’activistes, les “Jauniens”. Mais le plan ne se déroule pas comme prévu. À 300 km de là, deux avions percutent l’usine nucléaire de la Hague, plongeant une partie de la France et de l’Angleterre dans le chaos. Pluies acides, radioactivité, la Bretagne compte parmi les zones à évacuer. Les Jauniens décident de rester sur leur presqu’île. Contre son gré, Jack les imite. Une survie en territoire contaminé débute. “La Pierre jaune” est issue d’une hypothèse scientifique admise par l’État français : un attentat contre La Hague serait au moins sept fois plus grave que Tchernobyl. Le personnage de Jack est inspiré de Mark Kennedy, le policier anglais qui a infiltré des milieux anarchistes – notamment en France – durant sept ans.« 

Que l’on soit d’accord ou pas avec son propos, dans son « Tracts Gallimard » intitulé « de la démocratie en Pandémie ; santé, recherche, éducation« , la philosophe Barbara Stiegler délivre une critique de la gestion gouvernementale de la crise sanitaire, loin du complotisme et du confusionnisme ambiant.
Elle dénonce également la numérisation à outrance de l’enseignement et l’explosion des inégalités : court texte salutaire.

En vous souhaitant de passer une belle semaine,

Cédric

Cet article a été publié dans sélection hebdomadaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s