L’intérêt général, les grands projets et les territoires

Vient de paraître aux éditions Textuel un livre écrit par un collectif d’auteurs « descouv plumes dans le goudron » intitulé « Résister aux grands projets inutiles et imposés« .

Julien Milanesi, un des co-auteurs, maître de conférences en économie à l’Université Toulouse 3, sera présent à la librairie pour une rencontre le samedi 5 mai de 15h00 à 17h00.

Le territoire, lieu de réinvention du politique. des projets d’aménagement.
Et si les luttes contre des projets d’aménagement faisaient du territoire un creuset de réinvention du politique ? Derrière l’apparence d’enjeux locaux disparates, les auteurs de cet ouvrage discernent un seul et même mouvement porteur d’un projet de société refusant d’abandonner le territoire aux entreprises du CAC 40 et aux technocrates de l’État.
Cette vision, le collectif « Des plumes dans le goudron » l’a construite en croisant les regards de quatre spécialistes – géographe, économiste, urbaniste et sociologue – avec leurs expériences de terrain.
Ainsi offrent-ils ici une vaste enquête sur de nombreux lieux de résistance – Bure, Europa-City, Mille vaches, Notre-Dame-des-Landes, Sivens, Val de Suse etc… – en soulignant leurs convergences.
Objet d’attachement, le territoire est aussi celui du questionnement de l’intérêt général, de la confrontation aux discours de gouvernance dite « participative » qui se révèle génératrice d’exclusion et de violence. C’est bien à l’émergence d’une nouvelle utopie que participent ces empêcheurs d’aménager en rond.

Le collectif Des plumes dans le goudron est composé de quatre chercheurs :
Anahita Grisoni, sociologue et urbaniste ayant travaillé sur les mouvements No-Tav (mouvement de résistance contre le projet de ligne à grande vitesse entre Lyon et Turin) ; Julien Milanesi, maître de conférence en économie à l’université Toulouse 3 et co-réalisateur du documentaire L’intérêt général et moi sur les contestations aux projets d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, de Ligne à Grande Vitesse du Sud- Ouest et d’autoroute A65 ;
Jérôme Pelenc, géographe, impliqué dans la lutte contre la maxi-prison de Haren à Bruxelles ;
Léa Sébastien, géographe, maître de conférence en géographie à l’université Toulouse 2, ayant suivi pendant plus de 10 ans la lutte contre une décharge en Essonne.

Écoutez l’émission de France Inter « CO2 mon amour » du 21 avril et regardez une interview sur TV5 Monde

en savoir plus : le blog de Julien Milanesi sur Médiapart

IGM« L’intérêt général et moi » film documentaire de Sophie Métrich et Julien Milanési, sorti en salles en juin 2016.
synopsis
Une autoroute construite mais vide (l’A65 Langon-Pau), un projet ferroviaire pharaonique (la LGV GPSO), un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans (Notre Dame des Landes). Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ? Comment ? Un film sur la démocratie des grands projets, sur la façon dont on prend et ressent ce type de décisions, aujourd’hui, en France.
http://linteretgeneraletmoi.tumblr.com/lefilm
NB : la musique originale est de Artús

 

Cet article, publié dans AGENDA, dédicaces, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’intérêt général, les grands projets et les territoires

  1. Kilda dit :

    Julien Milanesi est passé récemment sur Médiapart présenter cet ouvrage qui à l’air très intéressant. Merci pour la présentation !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s